Infos Thailande

Dans sa course au vaccin la Thaïlande veut booster le tourisme médical

Un élan d’enthousiasme se développe derrière les efforts de la Thaïlande pour produire son propre vaccin contre le nouveau coronavirus, avec des effectifs et de ressources accrus consacrés au projet dans l’espoir que cela puisse stimuler le tourisme médical.

Les essais thaïlandais d’un vaccin expérimental sur des singes ont commencé le mois dernier, alors qu’une centaine de projets de vaccins sont en cours de développement dans le monde. Le gouvernement thaïlandais dit avoir bon espoir d’obtenir un vaccin viable et prêt pour l’année prochaine.

Bionet-Asia, une entreprise franco-thaïlandaise travaillant avec le gouvernement et l’université Chulalongkorn, a suspendu toutes ses autres activités et affecté ses quelque 250 employés et tous ses laboratoires, technologies et installations de production, au développement d’un vaccin contre le COVID-19.

“Dans le cas du COVID, il y a un effort mondial pour accélérer les expérimentations, les essais, partager les informations, partager les diagnostics et c’est pourquoi nous sommes en mesure aussi d’aller très vite”, a déclaré à Reuters le président-directeur général de Bionet, Pham Hong Thai.

Selon lui, les tests sur les animaux ont jusqu’à présent montré des résultats encourageants et la prochaine étape consistera à demander l’approbation du gouvernement pour les essais cliniques sur des humains.

Avec seulement 3.082 cas et 57 décès depuis janvier, la Thaïlande aura été très peu touchée par le Covid-19 malgré sa grande proximité avec le premier foyer qu’était la Chine. Fort de ce bilan très favorable -inférieur au nombre de morts sur la route en une seule journée-, le royaume a engagé il y a un peu plus d’un mois la sortie progressive des nombreuses restrictions imposées qui ont ruiné des centaines d’entreprises et plongé des millions de personnes dans la pauvreté.

Cela fait sept jours qu’aucun cas de transmission locale n’a été signalé, toutes les infections de la semaine dernière ayant été constatées chez des Thaïlandais de l’étranger de retour au pays et mis automatiquement en quarantaine à leur arrivée.

Le ministre de la Santé, Anutin Charnvirakul, a déclaré qu’il était important d’orienter tous les efforts vers le développement d’un vaccin et d’inscrire la Thaïlande sur la carte du monde médical.

“La Thaïlande a un bon système de santé, de bonnes pratiques médicales. Cela devrait susciter beaucoup d’intérêt chez les touristes et les investisseurs et nous renforcera en tant que plaque tournante médicale”, a déclaré le ministre qui s’est fait connaitre pour sa campagne en faveur de l’exploitation du cannabis médical.

Lepetitjournal.com avec Reuters – 2 juin 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer