Infos Thailande

Thai Airways prolonge votre billet, mais ne le remboursera pas

Thai Airways International, désormais sous la protection de la loi thaïlandaise sur la faillite depuis la fin du mois de mai, a confirmé dans un communiqué qu’elle ne pourra pas rembourser les passagers des billets non utilisés tant que la phase de restructuration n’aura pas commencé, conformément à la loi sur la faillite du pays.

Dans sa déclaration, la direction de la compagnie aérienne thaïlandaise a confirmé que les passagers qui n’avaient pas pu voyager en raison des restrictions de Covid-19 ou des interdictions de vol ont techniquement trois options de compensation pour les billets non utilisés.

Ils peuvent prolonger la validité de leurs billets, convertir des billets en bons de voyage d’une valeur équivalente au montant payé pour leur réservation d’origine ou demander un remboursement complet sans frais ni surtaxe.

Remboursements impossibles

Le remboursement en espèces n’est en revanche pas envisageable. Thai Airways étant actuellement en cours de redressement sous la supervision du tribunal central des faillites, il est temporairement interdit à la société de traiter toute demande de remboursement.

C’est un revers pour les passagers qui ont besoin du remboursement en espèces, mais la compagnie aérienne a déclaré qu’elle restait “déterminée à accorder la plus grande attention à tous les clients qui ont des demandes de remboursement de billets en attente”.

La compagnie aérienne a déclaré qu’elle fournirait des informations de suivi sur l’état d’avancement du processus de remboursement et sur l’évolution de la procédure de réhabilitation de l’entreprise au fur et à mesure de leur disponibilité.

Gavroche-thailande.com – 2 juin 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer