Infos Thailande

Un retour à la normale fêté en juillet par un «Songkran» différé ?

Préparez vos pistolets et mitraillettes à eau ? Mais ne les remplissez pas encore.

L’idée d’une célébration différée en juillet de «Songkran» la fête de l’eau qui marque traditionnellement le nouvel an thaï à la mi avril, n’est pas encore approuvée par le gouvernement. Mais elle circule, et de nombreux opérateurs touristiques plaide pour un redémarrage de la saison en fanfare, afin de soutenir l’attractivité du royaume.

Une célébration différée de «Songkran» pour célébrer la «libération» du royaume, après la réouverture complète des bars et lieux de divertissement prévue le 15 juin, dans le cadre de la phase 4 du déconfinement thaïlandais ? L’idée circule et le gouvernement l’examine. mais pas de réponse pour l’instant: “Ce n’est pas le moment de poser des questions à ce sujet”, a déclaré mardi 2 juin le premier ministre Prayuth Chan-Ocha. “C’est le moment de continuer à surveiller la situation de l’épidémie après la phase 3 de la période d’assouplissement”. Celle-ci a débuté lundi, marquée par la réouverture de la plupart des entreprises, et par celle des salons de massage.

La phase 4 de la période d’assouplissement doit entrer en vigueur le 15 juin.

Le ministre de la culture, Itthiphol Kunplome, a déclaré mardi matin que son ministère proposera à la réunion du Center for Covid-19 Situation Administration (CCSA) vendredi que la période de vacances de Songkran reportée soit en juillet, peut-être entre le 4 et le 9 juillet.

Les écoles rouvriront comme prévu à partir du 1er juillet, a indiqué le Premier ministre Prayut.

Travailleurs immigrés

Le porte-parole du gouvernement, Narumon Pinyosinwat, a par ailleurs déclaré mardi que le cabinet a décidé de permettre aux travailleurs migrants enregistrés du Cambodge, du Laos et du Myanmar de continuer à rester et à travailler dans le royaume jusqu’à la fin juillet.

Dans un premier temps, les travailleurs migrants des trois pays dont le visa et le permis de travail ont expiré après le 26 mars avaient été autorisés à rester en Thaïlande jusqu’à la fin mai.

Toutefois, l’état d’urgence ayant été prolongé jusqu’à la fin juin, leur visa et leur permis de travail seront désormais automatiquement prolongés jusqu’à la fin juillet.

Gavroche-thailande.com – 4 juin 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer