Infos Viêt Nam

Table ronde : Paul Doumer en Indochine

Une table ronde sur la vie de l’ancien gouverneur général de l’Indochine française et ancien président de la République, Paul Doumer, a eu lieu le 6 juin à l’Institut français de Hanoï (L’Espace).

À l’occasion de la publication de la traduction vietnamienne du livre Paul Doumer, gouverneur général de l’Indochine (1897-1902) : le tremplin colonial (2004) d’Amaury Lorin, l’Institut français de Hanoï (L’Espace) a organisé, le 6 juin à Hanoï, une table ronde avec la participation d’une centaine d’experts vietnamiens et étrangers.

Amaury Lorin est né en 1972 à Angers. Il est actuellement docteur en histoire à l’Institut d’études politiques de Paris, et professeur d’histoire-géographie en section européenne au Lycée Angellier de Dunkerque (académie de Lille). Son livre Paul Doumer, gouverneur général de l’Indochine (1897-1902) : le tremplin colonial (2004) a reçu le Prix Auguste Pavie de l’Académie des sciences d’outre-mer 2005, et le Prix des écrivains combattants en 2006.

Publié par le groupe Omega et la Maison d’édition Thế giới (Monde), ce livre a été traduit par Nguyên Van Truong, historien à l’École française d’Extrême-Orient (EFEO).

Paul Doumer, protecteur de la culture locale 

Lors de la table ronde, le traducteur a invoqué les contributions énormes de Paul Doumer au colonialisme français, ainsi qu’au développement de l’Indochine : “En dépit d’un régime sévère de prélèvements obligatoires, le mandat de Paul Doumer a été marqué par les excédents budgétaires, pour la première fois depuis la colonisation“.

Le gouverneur général a ainsi pu construire multiples infrastructures importants au Vietnam, et dans toute l’Indochine plus largement, tels que le pont Long Biên, l’Université de médecine de Hanoï et le Grand-Palais (Hanoï), le pont Tràng Tiên (Huê), le pont Binh Loi (Hô Chi Minh-Ville), le port de Hai Phòng, l’Institut Pasteur de Nha Trang (Khanh Hòa) ou encore la création de la ville de Dà Lat (Lâm Dông).

La construction en 1936 du chemin de fer traversant tout le territoire (le Transindochinois), qui est toujours en activité, a joué un rôle décisif dans le développement économique de la région. Toutes les marchandises de l’Indochine ont pu circuler jusqu’aux grands pays voisins tels qu’Inde et Chine“, a analysé Nguyên Van Truong.

Nguyên Van Truong a aussi souligné le rôle de protecteur de la culture locale de Paul Doumer, qui a par exemple créé l’EFEO en 1898. “Paul Doumer fut aussi le premier gouverneur général à faire ses propres recherches sur la culture et la population indigènes, qui sont devenus ensuite des sources de référence pour plusieurs responsables militaires“, a fait savoir le traducteur.

De son côté, Nguyên Thi Hanh, directrice du Centre d’études et de coopération francophone en Asie-Pacifique (CECOFAP), a souligné que le mandat de gouverneur général de l’Indochine avait apporté des expériences très importantes dans la vie politique de Paul Doumer.

Paul Doumer a redressé la situation financière et administrative de l’Indochine mais ses cinq ans de mandat ont été très critiqués, a-t-elle insisté. L’auteur Amaury Lorin a analysé les archives du ministère des Colonies pour conclure que le mandat de Paul Doumer avait constitué en fait le tremplin entre les conquêtes militaires et la période de construction de l’Indochine française“.

Par Dang Duong – Le courrier du Vietnam – 7 juin 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer