Infos Thailande

Thaïlande : les vols internationaux pourraient ne pas reprendre avant septembre

Les vols internationaux vers la Thaïlande pourraient ne pas reprendre avant le mois de septembre, selon le directeur de l’Autorité de l’aviation civile.

Selon le directeur de l’Autorité de l’aviation civile de Thaïlande, M. Chula Sukmanop, aucune des compagnies aériennes consultées jusqu’à présent n’envisage la reprise de leurs vols internationaux le mois prochain, lorsque la fermeture de l’espace aérien thaïlandais devrait expirer.

« Je pense que les vols internationaux ne reprendront pas avant septembre », a déclaré Chula. «Toutes les compagnies aériennes n’ont pas pu évaluer la demande de voyages en avion et doivent attendre de voir la situation d’ici la fin de ce mois. »

L’espace aérien de la Thaïlande est fermé aux vols internationaux depuis avril en raison de la pandémie de coronavirus. Seuls les voyages essentiels tels que les rapatriements et les vols diplomatiques sont autorisés à atterrir dans le pays.

Actuellement seuls les voyageurs étrangers munis d’un permis de travail (Work Permit) et les ressortissants thaïlandais rapatriés sont autorisés à entrer en Thaïlande.

Tous les passagers sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours dans des structures mises à disposition par l’État ou, à leurs frais, dans certains hôtels spécialement agrées.

En principe la réouverture de l’espace aérien thaïlandais devrait avoir lieu le 1er juillet, mais le gouvernement a déjà repoussé plusieurs fois la date limite prévue.

En revanche la Civil Aviation Authority of Thailand (CAAT) a autorisé la plupart des aéroports à rouvrir pour les vols intérieurs, depuis le 6 juin.

Thailande-fr.com

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer