Infos Thailande

«Corruption avérée» dans l’enquête sur Thai Airways

Print Friendly, PDF & Email

La corruption s’invite dans la procédure de faillite de Thai Airways qui fait l’objet d’une enquête sur un achat suspect d’Airbus en 2004.

Les premières conclusions de l’enquête diligentée sur des achats d’avions par Thai Airways (THAI) ne laisse plus de place au doute selon le vice-ministre des Transports Thaworn Senneam.

«La corruption est avérée», a-t-il déclaré en expliquant que certains employés de Thai Airways International (THAI) sont devenus «inhabituellement riches» à la suite d’un important contrat d’achat d’avions conclu en 2003-2004.

Les faits concernant l’achat par THAI de 10 gros porteurs Airbus A340 destinés à être utilisés sur des vols directs reliant Bangkok à New York et Los Angeles.

M. Thaworn a déclaré que les conclusions de l’équipe Charnthep, le policier chargé de l’enquête, seraient transmises à la Commission nationale de lutte contre la corruption et qu’il divulguerait dans les mois qui viennent plus de détails sur le contenu de l’enquête.

Des pertes record en 2020

Thai Airways International, la compagnie aérienne nationale de Thaïlande, a déjà enregistré environ 28 milliards de bahts de pertes au premier semestre de cette année, soit plus du double du déficit constaté en 2019.

Thai Airways avait enregistré des pertes de 12 milliards de bahts (374,3 millions de dollars) en 2019, 11,6 milliards de bahts (361,9 millions de dollars) en 2018 et 2,11 milliards de bahts (65,8 millions de dollars) en 2017.

La compagnie aérienne a interrompu tous ses vols au début du mois d’avril, la Thaïlande ayant imposé des strictes précautions et un embargo quasi généralisé sur les vols commerciaux pour freiner la propagation du coronavirus.

Très chers avions

L’ancien procureur international chargé des délits, M. Wanchai Roujanavong, a comparé le projet de réhabilitation de Thai Airways à l’ouverture d’une boîte de Pandore, qui mettra en évidence une corruption massive au sein du transporteur national.

M. Wanchai a déclaré que le processus de redressement judiciaire (Bankrupcy Act) en cours révélera probablement que THAI a payé des frais prohibitifs pour la location d’avions, ce qui serait l’une des causes des lourdes pertes de la compagnie aérienne.

Thailande-fr.com – 21 août 2020

«Corruption avérée» dans l’enquête sur Thai Airways
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer