Infos Cambodge

Plus de 100 000 cambodgiens déplacés par les eaux

De graves inondations ont entrainé ces derniers jours le déplacement forcé d’environ 100 000 cambodgiens à travers le pays, tuant au moins 12 personnes. Il pourrait s’agir des pires inondations que le pays ait connues au cours de la dernière décennie, a déclaré un responsable du gouvernement.

Les inondations ont été causées par des pluies torrentielles dues à des tempêtes tropicales et ont fait au moins 12 morts et plus de 30 000 sinistrés directs dans 17 provinces du pays, selon le Comité national pour la gestion des catastrophes (NCDM).

Le secrétaire d’État du ministère des ressources en eau, Chan Youttha, a déclaré que les inondations étaient graves mais qu’elles n’étaient pas liées au Mékong, comme ce fut le cas lors des inondations extrêmes du passé.

“Pour l’instant, nous observons une inondation à grande échelle causée par les pluies, mais il n’y a pas d’inondation du Mékong, contrairement à 2011 et 2013 où les inondations ont été causées à la fois par les pluies et par le débordement du Mékong”, a-t-il déclaré.

Chan Youttha a déclaré que les autorités surveillaient la rivière Prek Thnaut à Phnom Penh et les rivières Mongkul Borei et Sereysophorn de Banteay Meanchey, qui sont susceptibles de provoquer des inondations supplémentaires.

Le gouverneur de Banteay Meanchey, Oum Reatrey, a déclaré à Fresh News, un organisme gouvernemental, que l’eau libérée par la Thaïlande pourrait potentiellement inonder toute la province, y compris la capitale provinciale.

La menace venue de Thaïlande

“Beaucoup seraient touchés”, a-t-il dit. “Si l’eau est libérée des réservoirs thaïlandais, en plus de notre situation déjà grave ici avec plus d’eau provenant du district de Bovel [Battambang] et plus de précipitations attendues, je pense que des dizaines de milliers de personnes seront touchées”.

Chhem Savuth, chef du département général des prisons du ministère de l’intérieur, a déclaré qu’une évacuation de quelque 1 600 prisonniers et détenus avait eu lieu mardi à la prison provinciale de Banteay Meanchey, où le niveau d’eau était en hausse.

D’autres tempètes tropicales à venir

“Nous ne pouvons plus contrôler la situation de l’inondation [dans la prison], nous devons déplacer les prisonniers”, a déclaré Chhem Savuth, ajoutant que ces prisonniers seraient transférés dans des prisons des provinces voisines.

Le ministère des ressources en eau a averti que d’autres tempêtes tropicales sont attendues en mer de Chine méridionale cette semaine, annonçant de nouvelles inondations du 18 au 20 octobre.

Selon le NCDM, quelque 120 000 hectares de terres agricoles ont été inondés, dont 80 000 hectares de rizières.

Le Cambodge a perdu quelque 355 millions de dollars lors d’une inondation en 2013 qui a tué 168 personnes. L’inondation de 2011 a tué 255 personnes et coûté au pays environ 630 millions de dollars.

Par Jean Michel Gallet – Gavroche-thailande.com – 16 octobre 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer