Infos Thailande

Flop après l’annonce de la plus grande saisie de drogue en Thaïlande

Print Friendly, PDF & Email

Après l’annonce de la plus grande saisie de drogue en Thaïlande, on apprend que la police n’a pas encore trouvé de kétamine dans les sacs qui contiennent des produits chimiques.

Les 11,5 tonnes de produit saisies lors de ce qui a été annoncé comme la plus grande saisie de drogue jamais effectué par le pays dans la province de Chachoengsao la semaine dernière ne sont pas toutes de la kétamine, selon le Bureau de contrôle des stupéfiants (NCB).

Samedi, le secrétaire général du NCB, Vichai Chaimongkol, a emmené les médias voir la marchandise qui est stockée en toute sécurité dans le bureau de la région 1 du NCB.

Cette décision a été prise suite aux critiques selon lesquelles aucun progrès n’avait été réalisé depuis l’annonce de la saisie la semaine dernière.

La Thaïlande a fait la une des journaux du monde entier le 12 novembre dernier, après que les responsables de la lutte anti-drogue aient trouvé 11,5 tonnes de ce qu’ils disaient être de la kétamine dans un entrepôt de Chachoengsao.

Le produit avait une valeur marchande de 28,7 milliards de bahts, selon les autorités.

Les responsables du NCB ont admis samedi que les premiers tests d’échantillons effectués dans l’entrepôt de la province de l’Est ont permis de trouver un produit de couleur violette qui ressemblait à de la kétamine.

Cependant, après avoir testé 66 sacs sur les 475 au total dans un laboratoire, le produit s’est avéré être du phosphate trisodique, et non de la kétamine.

Chaque sac contenait 25 kg de produit.

Le NCB prévoit d’inviter des représentants d’organismes connexes et de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime à se joindre à ses fonctionnaires pour tester le contenu des 406 sacs restants et vérifier si de la kétamine était cachée dans l’un d’entre eux, comme l’ont indiqué leurs homologues taïwanais.

Le 29 septembre, les autorités taïwanaises chargées de la lutte contre la drogue ont saisi 300 kg de kétamine dissimulés dans des sacs similaires.

Elles ont alerté les autorités thaïlandaises, ce qui a conduit à la perquisition et à la saisie en Thaïlande.

Ils ont également demandé aux Thaïlandais de vérifier la source puisque le produit saisi à Taïwan avait été expédié de Thaïlande.

Les fonctionnaires du NCB ont ensuite vérifié les entrepôts de Chachoengsao et ont trouvé les sacs qui ressemblaient à ce que les Taïwanais leur avaient décrit.

Bien que les tests de laboratoire n’aient pas encore permis de trouver de la kétamine, un crime avait été commis et les suspects ont été arrêtés à Taïwan.

Les autorités thaïlandaises vont poursuivre l’affaire comme une affaire internationale, a déclaré M. Vichai.

Le propriétaire de l’entrepôt était un natif de Chiang Mai, a-t-il dit.

L’origine du produit était la Chine, mais les informations des services de renseignement ont indiqué qu’il pourrait avoir été envoyé depuis le Triangle d’Or.

Le phosphate trisodique est un composé utilisé dans la production pharmaceutique et alimentaire.

Les scientifiques disent qu’il est possible que sa couleur soit violette et que la kétamine soit mise dans des boîtes et enterrée dedans.

Toutelathailande.fr avec Bangkokpost.com – 22 novembre 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer