Infos Viêt Nam

L’imposition continue de droits de douane par les États-Unis sur des produits vietnamiens

Print Friendly, PDF & Email

Le Département américain du Commerce se prépare à continuer d’imposer des droits de douane sur des produits vietnamiens à partir de décembre sur la base d’accusations selon lesquelles le Vietnam sous-évalue le dông, a indiqué le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce.

Le ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce a affirmé : le Vietnam regrette la décision en date du 2 octobre 2020 du Bureau du représentant américain au commerce (en anglais United States Trade Representative ou USTR) de lancer une enquête sur les questions de la monnaie et du bois du Vietnam à un moment où les relations diplomatiques, culturelles, économiques et commerciales entre les deux parties vont très bien.

Le Vietnam a informé la partie américaine de sa volonté de se coordonner étroitement avec les États-Unis dans l’enquête et de mettre en place des groupes de travail pour travailler avec les partenaires américains concernés.

Un groupe de travail présidé par la Banque d’État du Vietnam devrait mener une consultation bilatérale avec la partie américaine fin décembre 2020, comme un accord entre les deux parties. À ce stade, il est très important de renforcer le dialogue entre les deux parties.

Par conséquent, le Vietnam souhaite que la partie américaine soit objective dans le processus d’enquête sur les politiques et les pratiques de gestion du Vietnam, afin d’éviter d’affecter considérablement les relations et les efforts de coopération des deux parties, ainsi que des entreprises des deux pays.

Un impact négatif sur les échanges commerciaux

Selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, ces derniers temps, de nombreuses associations, organisations, entreprises et personnalités prestigieuses du monde politique et du milieu des affaires des États-Unis ont déclaré s’opposer à l’enquête et toute intention d’imposer des taxes sur les produits vietnamiens, le cas échéant, car cela va complètement à l’encontre des intérêts des deux pays, ainsi que ceux de leurs entreprises et habitants.

Dans le cas où l’USTR accélère unilatéralement le processus d’imposition de sanctions sur des marchandises exportées par le Vietnam, cela aura inévitablement un impact négatif sur les échanges commerciaux en particulier et sur les relations des deux pays en général, a souligné le ministère de l’Industrie et du Commerce.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce a fait remarquer que les entreprises, les producteurs et les consommateurs des deux pays seraient les plus durement touchés. Du côté vietnamien, les entreprises ne se sentiraient plus en sécurité lorsqu’elles feront affaire avec des entreprises américaines, ce qui pourrait entraîner une réduction des importations de matières premières et de technologies d’entrée en provenance des États-Unis, inversant la tendance à la croissance des importations de produits en provenance des États-Unis qui est devenue très forte ces dernières années.

Agence Vietnamienne d’Information – 22 Décembre 2020

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer