Infos Birmanie

Le port en eaux profondes de Dawei en panne d’investisseurs

Print Friendly, PDF & Email

La Birmanie a annoncé le 18 janvier avoir rompu ses contrats groupe thaïlandais de construction engagé dans un projet de port en eaux profondes à Dawei dans le sud du pays, invoquant une “perte de confiance” dans cet investisseur.

Le projet de Dawei, envisagé afin d’encourager les investissements étrangers en Birmanie après plusieurs décennies de dictature militaire, se heurte depuis des années à de nombreuses difficultés.

Ce projet portuaire s’intègre dans le développement d’une zone économique spéciale de 200 km2 autour de la ville. Le comité en charge de la zone économique spéciale de Dawei a fait part de sa “perte de confiance” à l’égard de la société thaï ITD (Italian-Thaï Development), après une série de problèmes. Il s’est plaint de “retards répétés” d’ITD, “de manquements récurrents à ses obligations financières” dans le cadre des contrats et “de son échec à confirmer sa capacité financière à poursuivre le développement” de l’infrastructure portuaire.

Tun Niang, le président du comité, a ajouté que la Birmanie allait désormais se mettre en quête de nouveaux investisseurs pour ces projets de développement. Basée à Bangkok, ITD n’était pas joignable afin de commenter ces informations. L’entreprise avait déjà réduit ses ambitions sur le projet, qui remonte à 2012, alors que le Japon avait de son côté montré des signes d’intérêt.

Agence France Presse – 19 Janvier 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer