Infos Cambodge

Nouveau foyer infectieux détecté à Phnom Penh dans un «centre de divertissement»

Print Friendly, PDF & Email

Le site en ligne Khmer Times relate un nouvel accès épidémique au Cambodge. Une Chinoise de Phnom Penh qui prévoyait de partir à l’étranger a passé un test COVID-19 et son résultat est revenu positif. 

Résultat: les personnes qui ont été en contact avec elle, presque toutes chinoises, ont été retrouvées et soumises à des tests. 32 personnes liées à ce cluster auraient été testées positives dimanche 21 février.

«C’est un nouveau point alarmant, que nous n’avions jamais vu auparavant depuis le début de l’épidémie au Cambodge», a déclaré le premier ministre Hun Sen. «La mauvaise nouvelle est survenue alors que nous montrions de bons résultats dans la lutte contre les cas importés de Thaïlande et du Vietnam.»

La source de cette épidémie peut être attribuée à quatre personnes mises en quarantaine qui se seraient échappées de l’hôtel Sokha en soudoyant deux agents de sécurité ces derniers jours. Elles auraient passé du temps dans plusieurs condominiums de la capitale. Deux d’entre elles, selon le chef du gouvernement, ont été testés positives pour le virus.

Le N8, un centre de divertissement connu..

Un centre de divertissement, connu sous le nom de N8, serait l’épicentre de cette épidémie communautaire. Il a été temporairement fermé. Compte tenu de la situation critique, le Premier ministre a annoncé plusieurs mesures d’urgence pour enrayer la propagation du virus.

“Cela affectera certaines personnes, mais pour le moment, nous n’avons pas d’autre choix”, a déclaré M. Hun Sen. «Ceux qui ont une maison ou un appartement doivent se mettre en quarantaine chez eux», a-t-il ajouté. «Pour ceux qui n’ont pas de logement, le ministère de la Santé doit les envoyer dans les centres de quarantaine gérés par l’État.»

Le premier ministre a également appelé la population et les autorités des autres provinces à se méfier de la propagation du virus depuis Phnom Penh. Malgré cela, il a ajouté qu’il n’ordonnera pas la fermeture des écoles ou de toute entreprise qui ne sont pas liées à l’incident ni d’interdiction d’activités publiques telles que les mariages.

Comme d’habitude…

«La vie peut continuer comme d’habitude tant que les gens suivent les directives préventives émises par le gouvernement, notamment se laver les mains fréquemment, porter des masques et pratiquer la distanciation sociale.

Le 20 février 2021, le Cambodge signalait  516 cas confirmés de COVID-19, dont 345 Cambodgiens, 45 Français, 51 Chinois, 18 Indonésiens, 13 Malaisiens, 12 Américains, 6 Britanniques, 5 Indiens, 4 Vietnamiens, 3 Canadiens, 2 Hongrois, 2 Pakistanais, 2 Japonais, 2 Nigérians, 1 Belge, 1 Kazakhstanais, 1 Polonais, 1 Jordanien, 1 Suisse et 1 autre ressortissant.

Par Jean Michel Gallet – Gavroche-thailande.com – 21 février 2021

Nouveau foyer infectieux détecté à Phnom Penh dans un «centre de divertissement»
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer