Infos Birmanie

Birmanie : Les opposants à l’armée organisent une “grève du silence”

Print Friendly, PDF & Email

Les opposants au régime militaire ont appelé à une “grève silencieuse” vendredi en Birmanie, invitant les gens à rester chez eux pour pleurer les plus de 700 personnes tuées lors des manifestations contre le coup d’État du 1er février et à porter du noir s’ils doivent sortir.

De nombreuses personnes, exaspérées par le retour du régime militaire après cinq ans du gouvernement civil dirigé par Aung San Suu Kyi, sont descendues dans la rue jour après jour, les militants réfléchissant à de nouvelles façons de manifester leur opposition alors que les forces de sécurité intensifient leur répression.

“Rendons les routes silencieuses”, a publié Ei Thinzar Maung, leader de la protestation, sur sa page Facebook. “Nous devons organiser une grève silencieuse pour montrer notre tristesse pour les martyrs qui ont donné leur vie.”

Dans la nuit, deux personnes ont été tuées par balle dans la ville de Myingyan, dans le centre du pays, selon Radio Free Asia.

Un porte-parole de la junte n’a pu être joint pour un commentaire.

L’armée a publié les noms de plus de 200 personnes recherchées en vertu d’une loi qui interdit d’encourager la mutinerie ou le manquement au devoir dans les forces armées.

Deux organisateurs de manifestations ont été arrêtés jeudi, ainsi qu’un acteur et un chanteur, tous deux connus pour s’être élevés contre le coup d’État.

Reuters – 16 avril 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer