Infos Thailande

La Thaïlande s’autorise un emprunt de 18,2 milliards € face à la crise

Print Friendly, PDF & Email

Le gouvernement thaïlandais a approuvé un emprunt supplémentaire de 700 milliards de bahts (18,24 milliards d’euros) pour alimenter le dispositif de relance économique et d’aide sociale, selon un responsable gouvernemental cité par Reuters mardi.

La décision intervient un jour après que le Conseil national de développement économique et social (NESDC) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour 2021 à 1,5%-2,5% contre 2,5% à 3,5%, compte tenu des effets dévastateurs de la toute dernière épidémie de Sars-Cov2 sur l’économie et sur les perspectives de reprise.

Cette troisième épidémie survenue en avril, alors que le pays se voyait engagé sur la voie de la reprise, a entrainé plus de trois fois plus de cas d’infection et causé six fois plus de morts que les deux premières réunies.

L’emprunt de 1.000 milliards de bahts (26,05 milliards d’euros) contracté l’an dernier par le gouvernement pour atténuer l’impact de la crise du Covid-19 a été quasi entièrement utilisé.

Ce nouvel emprunt de 700 milliards devrait permettre d’ajouter 1,5 point de croissance à la Thaïlande, a déclaré le ministère thaïlandais des Finances dans un communiqué.

En revanche, cela va inévitablement alourdir la dette publique du pays pour la faire passer à 58,56% du produit intérieur brut fin septembre, contre 54,28% en mars. Un ratio qui se tient toujours en sous de sa limite des 60%, a souligné le ministère.

Lepetitjournal.com avec Reuters – 19 mai 2021

La Thaïlande s’autorise un emprunt de 18,2 milliards € face à la crise
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer