Infos Thailande

Phuket : une réouverture sous haute surveillance

Print Friendly, PDF & Email

Selon l’annonce de l’Autorité du tourisme de Thaïlande, les voyageurs arrivant à Phuket devront être complètement vaccinés (deux doses), produire un test PCR négatif à leur arrivée, ainsi qu’un autre test le cinquième jour de leur visite, le tout à leurs frais.

Le Premier ministre thaïlandais et le CCSA ont confirmé que la réouverture de Phuket au tourisme international aura bien lieu le 1er juillet comme prévu, mais uniquement pour les touristes ayant reçu deux doses de vaccins contre la Covid-19.

Deux tests PCR en cinq jours

Selon l’annonce de l’Autorité du tourisme de Thaïlande, les voyageurs arrivant à Phuket devront être complètement vaccinés (deux doses), produire un test PCR négatif à leur arrivée, ainsi qu’un autre test le cinquième jour de leur visite, le tout à leurs frais.

A noter que actuellement le prix d’un test PCR en Thaïlande est de 3000 à 4000 bahts.

Les voyageurs devront rester sur l’île de Phuket pendant au moins 7 nuits avant de pouvoir voyager ailleurs dans le pays.

Restrictions sur les visas inchangées

Mais pour le moment les restrictions en vigueur pour l’obtention d’un visa touristique pour la Thaïlande restent toujours en vigueur (Certificat of entry, assurance Covid, test PCR etc…), et seules les mesures relatives à la quarantaine seront assouplies à partir du 1er juillet, et uniquement à Phuket.

Cependant la durée de l’exemption de visa est passée de 30 jours à 45 jours. Il s’agit du seul changement notable du régime d’exemption de visa touristique, qui permet à certaines nationalités (dont française et monégasque) avec un passeport ordinaire de séjourner en Thaïlande jusqu’à 45 jours à des fins touristiques uniquement.

La page de l’Ambassade de Thaïlande en France qui recense les documents nécessaires pour entrer en Thaïlande n’a pas été mise à jour depuis le 6 mai et affiche toujours la longue liste d’étapes à franchir avant de pouvoir obtenir un CEO (Certificate of Entry) toujours indispensable au 30 mai 2021.

Le plan «bac à sable» de Phuket est présenté comme un projet pilote pour une réouverture progressive de toute la Thaïlande dans les mois à venir, en commençant par les sites touristiques les plus connus.

On suppose que cette procédure sera allégée pour les personnes vaccinées d’ici le 1er juillet au moins pour les voyageurs souhaitant se rendre à Phuket dans le cadre du projet « Phuket Sandbox », mais rien n’a été annoncé officiellement pour le moment.

Phuket mise sur 129 000 arrivées

Phuket devrait accueillir 129000 touristes internationaux à partir du 1erjuillet au cours des trois premiers mois du programme de test (sandbox) sans quarantaine selon l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT).

Le gouverneur de la TAT, Yuthasak Supasorn, estime que l’initiative de réouverture – Phuket Sandbox – devrait attirer 30 000 à 40 000 touristes par mois, les marchés long-courriers étant la cible principale.

Phuket devrait être la première destination à rouvrir sans quarantaine aux touristes vaccinés à partir du mois de juillet, suivie d’une dizaine d’autres destinations au mois d’octobre.

La Thaïlande qui a accueilli près de 40 millions de visiteurs en 2019 générant 60 milliards de dollars de revenus (environ 49,2 milliards d’euros) prévoit de recevoir 500 000 touristes en 2021.

Le secteur touristique, qui représentait environ un cinquième de l’économie thaïlandaise avant la pandémie de Covid-19, pourrait ne pas revenir à la normale avant 2026, a estimé le Conseil national du développement économique et social, citant l’Autorité du tourisme de Thaïlande.

Thailande-fr.com – 30 mai 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer