Infos Viêt Nam

Le Vietnam durcit les mesures sanitaires et les variants changent de nom

Print Friendly, PDF & Email

Confronté à une nouvelle vague de l’épidémie, le Vietnam a annoncé le confinement partiel d’Ho Chi Minh-Ville, la capitale économique du pays. Par ailleurs, pour plus de clarté, l’OMS a décidé de renommer les variants d’après des lettres grecques.

Si la pandémie continue de décélérer en Europe, l’inquiétude monte en Asie. Au Vietnam, où un nouveau variant du virus du Covid-19, qualifié de combinaison des variants indien et britannique par les autorités, a été découvert la semaine dernière, les autorités ont décidé de prendre de nouvelles mesures de restrictions à Saïgon, la plus grande ville du pays.

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 3 543 125 morts dans le monde depuis que le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse à partir de sources officielles lundi.

Après les Etats-Unis (594 431 morts), les pays comptant le plus grand nombre de morts sont le Brésil (461 931), l’Inde (329 100) et le Mexique (223 507). Lundi, le Pérou a réévalué le nombre des personnes mortes du Covid-19 sur son sol, le faisant passer de 69 000 à 180 000, sur les recommandations d’un conseil technique.

Le Vietnam s’isole

Soumis à une recrudescence du virus causé notamment par un variant hybride, le Vietnam prend des mesures drastiques. Ho Chi Minh-Ville, la plus grande ville du pays, qui avait déjà vu certains commerces fermer leurs portes la semaine dernière, est soumise depuis ce lundi 31 mai à un nouveau tour de vis avec la fermeture des lieux culturels et sportifs ainsi que l’interdiction de toute activité non essentielle. Un confinement total est par ailleurs appliqué dans les quartiers de la ville les plus touchés.

Parallèlement, la suspension des arrivées de vols internationaux, décidée la semaine dernière à l’aéroport Tan Son Nathsera, sera prolongée jusqu’au 14 juin, selon l’administration de l’aviation civile. Elle devait être levée le 4 juin. La mesure est par ailleurs étendue à l’aéroport Noi Bai de Hanoï à partir de mardi, a annoncé lundi l’aviation civile.

Des lettres grecques pour nommer les variants

Entre le variant anglais ou le B.1.1.7, son vrai nom, l’OMS a tranché : ce sera finalement alpha. L’Organisation mondiale de la santé a décidé de nommer les variants par des lettres grecques. L’objectif est double : avoir des noms « faciles à prononcer et à retenir » et éviter que le grand public et les médias utilisent des appellations « stigmatisantes et discriminatoires », faisant référence au lieu où les premiers cas de variant ont été détectés, a expliqué l’organisation dans un communiqué.

Les noms scientifiques continueront d’exister car ils fournissent des données utiles aux experts, mais l’OMS ne les utilisera plus dans sa communication quotidienne. Et l’organisation encourage vivement les autorités nationales, les médias et autres à adopter les nouveaux noms.

Outre le variant B.1.1.7, d’abord identifié au Royaume-Uni, rebaptisé alpha, le B.1.351, découvert pour la première fois en Afrique du Sud, devient bêta, et le variant P.1, détecté au Brésil, gamma. L’OMS a donné deux noms différents aux sous-lignées distinctes du variant B.1.617, qui a ravagé l’Inde et s’est étendu à des dizaines de pays : B.1.617.2 devient ainsi delta, et B.1.617.1 devient kappa. (…)

Le Monde avec Agence France Presse et The Associated Press – 01 juin 2021

Le Vietnam durcit les mesures sanitaires et les variants changent de nom
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer