Infos Viêt Nam

La Chine méridionale, dans le collimateur des autorités vietnamiennes

Print Friendly, PDF & Email

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lê Thị Thu Hằng, a souligné jeudi 24 juin la demande du Vietnam aux parties concernées de ne pas prendre de mesures qui compliquent davantage la situation en mer de Chine méridionale (mer de l’Est), mais de contribuer au maintien de la paix et de la stabilité dans ces eaux.

Lors de la conférence de presse régulière virtuelle du ministère, elle a fait ces remarques en réponse à la question des journalistes sur les navires et avions de reconnaissance chinois récemment repérés à proximité du récif Chữ Thập (Croix ardente) dans l’archipel Trường Sa (Spratley) du Vietnam.

La porte-parole vietnamienne a une nouvelle fois déclaré que le Vietnam dispose de suffisamment de preuves historiques et de bases juridiques pour témoigner de sa souveraineté sur l’archipel de Trường Sa, conformément au droit international.

Toute activité violant la souveraineté du Vietnam sur cet archipel et ses droits connexes est illégale et nulle, a déclaré Hằng.

Dans le contexte régional et international actuel, le Vietnam demande aux parties concernées de ne prendre aucune mesure compliquant davantage la situation en mer de l’Est, mais de contribuer concrètement et activement au maintien de la paix et de la stabilité dans les eaux tout en créant un environnement favorable à la négociation d’un code de conduite en mer de l’Est (COC), a-t-elle souligné.

En ce qui concerne le lancement récent par la Chine d’un projet de marquage des espèces florales dans l’archipel Hoàng Sa (Paracel) du Vietnam, la porte-parole a déclaré que le Vietnam a affirmé à plusieurs reprises qu’il disposait de preuves historiques et d’une base juridique suffisantes pour témoigner de sa souveraineté sur les archipels Hoàng Sa et Trường Sa, conformément au droit international.

Toute action, sous quelque forme que ce soit, qui porte atteinte à la souveraineté du Vietnam sur les îles Hoàng Sa et Trường ainsi qu’au droit souverain et à la juridiction du pays sur ses zones maritimes est nulle et non avenue et non reconnue, et le Vietnam s’y oppose résolument, a-t-elle ajouté.

Gavroche-thailande.com – 26 juin 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer