Infos Thailande

Nouvelle baisse des prévisions sur les voyages internationaux en Thaïlande

Print Friendly, PDF & Email

Les chercheurs en tourisme ont revu à la baisse leurs prévisions concernant le nombre total de voyageurs internationaux en 2021 en Thaïlande.

Bien que le nombre de nouveaux cas de Covid-19 soit en baisse, le pays ne s’est pas encore remis de la 3e vague qui a débuté en avril et qui a apporté le variant Delta et un grand nombre d’infections.

Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles (Oscar Wilde)

L’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT), connue pour ses prédictions et ses communiqués de presse très optimistes, avait prédit en janvier que 2021 apporterait 3 millions de voyageurs internationaux.

Ils ont ensuite révisé cet objectif à 1,2 millions de visiteurs, mais disent maintenant qu’ils s’attendent à atteindre seulement 300 000 voyageurs internationaux d’ici la fin de l’année.

Toujours aussi optimiste, la TAT affirme que ses objectifs sont encore réalisables, car elle attend avec impatience un quatrième trimestre en plein essor, au cours duquel les réouvertures de Pattaya, Chiang Mai et Hua Hin attireront de nombreux touristes internationaux.

Le centre de recherche de la banque Kasikorn, dont les prévisions ont peut-être tendance à être un peu plus terre à terre, a également revu à la baisse ses prévisions déjà faibles.

Il prévoyait auparavant l’arrivée d’environ 250 000 voyageurs internationaux en Thaïlande cette année, ce qui est loin de l’objectif de 1,2 millions fixé par la TAT.

Ils prévoient maintenant un total de seulement 150 000 visiteurs étrangers pour l’ensemble de l’année 2021.

Le Covid-19 est le coupable évident de ces déclins, avec 1,2 millions de personnes infectées en Thaïlande et 12 000 décès, soit un taux de mortalité d’environ 1 %.

Augmentation des nouveaux cas de Covid-19 à Phuket et Koh Samui

Même dans les zones réouvertes aux touristes internationaux comme Phuket et Koh Samui, le nombre de cas de Covid-19 a augmenté.

Phuket a connu une série de décès quotidiens cette semaine et les hôpitaux sont presque complets.

Et Koh Samui, où il n’y avait pratiquement pas eu de Covid-19 pendant toute la pandémie, a vu sa réouverture susciter peu d’intérêt et connaît maintenant plusieurs clusters, provenant de clubs illégaux, de fêtes illégales et de salles de sport.

Mais Koh Samui devrait recevoir un plus grand nombre de voyageurs en octobre, car l’île passe du modèle “Samui plus” très contraignant et onéreux pour les touristes, au modèle “Bac à sable” plus ouvert et moins coûteux.

Une baisse de 99 % du nombre de voyageurs internationaux en 2021

Le nombre élevé de cas de Covid-19 en Thaïlande a conduit le pays à être placé sur des listes rouges de voyages dans certains pays, de sorte que les voyageurs du Royaume-Uni, par exemple, doivent désormais rester en quarantaine dans un hôtel pendant 10 jours à leur retour de Thaïlande, ce qui a fait fuir les touristes.

Tout cela, associé aux politiques d’entrée strictes de la Thaïlande qui exigent une vaccination complète, de multiples tests prépayés, des hôtels réservés et payés à l’avance et bien plus encore, a entraîné un grave déclin du tourisme.

Au cours du premier semestre de 2021, seuls 58 503 voyageurs sont arrivés, contre 6,7 millions l’année dernière, ce qui est encore plusieurs fois inférieur aux chiffres d’avant la pandémie.

Ces chiffres correspondent à une baisse de 99 % des voyageurs internationaux cette année.

Toutelathailande.fr avec The Thaiger – 11 septembre 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer