Infos Cambodge

Le Cirque Phare récompensé pour sa performance 24 heures non-stop

Print Friendly, PDF & Email

Phare Ponleu Selpak a remporté quatre Stevie International Business Awards (IBA) d’or pour son spectacle de cirque de 24 heures “Phare Into The Future”, devenant ainsi la première organisation cambodgienne à remporter quatre trophées d’or IBA en 19 ans.

Les Stevie Awards sont un ensemble de huit concours de récompenses commerciales organisés chaque année par Stevie Awards, Inc. Ils ont été créés en 2002 pour récompenser  des réalisations et des contributions d’entreprises et d’ hommes d’affaires du monde entier.

Un spectacle de cirque de 24h avec 90 artistes

Le spectacle de cirque auquel ont participé 90 artistes de cirque formés par l’ONG, a été présenté sans interruption pendant 24 heures les 7 et 8 mars 2021 sous le chapiteau de Phare à Battambang.

Les quatre prix d’or sont les suivants : meilleur événement culturel 2021, meilleur événement pour une cause 2021, meilleure campagne de communication pour une organisation à but non lucratif 2021 et meilleur événement de collecte de fonds 2021.

Pas moins de 500 000 personnes à travers le monde ont regardé le spectacle en direct et plus de 130 000 dollars ont été collectés pour les programmes éducatifs et artistiques de Phare grâce à cet événement, a indiqué Phare.

La tenue de ce spectacle n’a pas été une tâche simple, a déclaré Khuon Det, cofondateur de Phare Ponleu Selpak. “En tant qu’organisateurs, nous avons dû veiller au timing, à la transition de chaque scène, ainsi qu’à la sécurité et au bien-être de nos artistes et de notre équipe”, a-t-il déclaré. “J’ai été tellement impressionné par l’engagement de chacun. Nous avons montré au monde entier que nous pouvons revenir plus forts.”

Le spectacle Phare into The Future présentait des acrobaties, de la magie, de la danse, du théâtre, des clowneries, de la musique, des contorsions, du chant, des marionnettes, du breakdance, de la peinture en direct, du monocycle, des numéros de feu et d’autres numéros crées au cours des 31 grands spectacles pendant les 20 ans d’histoire du cirque de l’ONG.

Une récompense pour un spectacle passionnant et émotionnellement captivant

Selon le communiqué de presse de Phare, les Stevies, qui sont connus comme les Oscars du monde des affaires, ont reçu 3 700 candidatures  provenant de 63 pays différents en 2021.

“Tout cela pour une cause merveilleuse, cet événement était passionnant et émotionnellement captivant“, a déclaré un juge de l’IBA. “Avec un petit budget, ce fut un succès total, atteignant et dépassant les objectifs”.

“Un cirque de 24 heures est incroyable“, a déclaré un autre juge comme mentionné dans le communiqué de presse. “Quelle façon fantastique de combiner le fitness, l’art et la jeunesse, tout en commémorant leur culture et en donnant au Cambodge une visibilité mondiale accrue ! Continuez à faire un travail remarquable !”

Maggie Gallagher, présidente des Stevie Awards, a déclaré que malgré les difficultés et les tragédies de la pandémie actuelle de Covid-19, les organisations du monde entier ont continué à innover et à prospérer, comme en témoignent les nominés de l’IBA de cette année.

“Tous les lauréats des Stevie Awards de cette année méritent d’être félicités pour leur persévérance et leur résilience”, a déclaré M. Gallagher.

Les malheurs qui frappent Phare actuellement 

En raison de la pandémie, les lauréats recevront leur prix lors d’une cérémonie virtuelle le 8 décembre plutôt que lors de la cérémonie qui devait se tenir en France.

Cette représentation de Phare était la dernière organisée avant l’annonce de la suspension de tout spectacle pour enrayer la propagation du coronavirus dans le pays.

Comme l’a souligné Osman Khawaja, directeur exécutif de Phare, 2021 a été une année de bouleversements émotionnels dus à l’escalade de l’épidémie de COVID-19 et à la mort du peintre Srey Bandaul, l’un des fondateurs de l’ONG, décédé des suites du coronavirus le 4 août.

“Notre personnel et nos artistes ont traversé des moments très difficiles”, a déclaré Khanwaja. “Quelques heures à peine après l’exaltation d’avoir réussi à jouer pendant 24 heures, ce qui était un exploit incroyable de la part de nos artistes et du personnel qui les soutient, nous avons dû fermer à nouveau les représentations alors que l’épidémie actuelle s’aggravait”.

“Plus récemment, nous avons perdu notre fondateur bien-aimé Srey Bandaul à cause de la pandémie. Recevoir la nouvelle de ces quatre prix à la suite de son décès est une reconnaissance puissante du pouvoir des arts, auquel il croyait et auquel il a consacré sa vie.”

Phare est confronté à une pénurie financière depuis que toutes les représentations ont dû être fermées, ce qui lui a fait perdre 60 %, soit 600 000 dollars, de son budget de fonctionnement annuel.

Travailler dur mais ensemble

C’est pourquoi Phare Ponleu Selpak a conçu cet événement de cirque non-stop de 24 heures, qui vise à figurer dans le record mondial Guinness, comme une solution créative à la crise financière.

Bo Ratha, un acrobate ayant 18 ans d’expérience dans le domaine du cirque et qui s’est produit ce jour-là, a déclaré que dans cette situation, lui et l’équipe de Phare ont dû travailler dur ensemble pour survivre.

“Nous savions que nous devions nous en sortir”, a déclaré Ratha. “Une baguette est facile à casser, alors qu’un faisceau de baguettes ne l’est pas. Nous étions tellement unis tous ensemble.”

A cette occasion, Khuon Det, cofondateur de Phare Ponleu Selpak, a tenu à rappeler que le cirque khmer existait depuis les temps anciens et était plus populaire, comme on le voit sur le mur des temples khmers.

“Nous voulons que nos Cambodgiens s’intéressent et apprécient le cirque cambodgien, sinon notre cirque sera perdu“, a déclaré Det. “On pense que notre cirque a été copié dans des pays étrangers, mais  le Cambodge avait déjà un cirque du 6e au 13e siècle et était célèbre.”

“Nous pouvons en chercher la preuve sur les sculptures du temple Bayon, de la Terrasse des éléphants et d’autres temples. Cependant, à cette époque, le cirque était appelé magie. Entraîner des animaux à faire quelque chose fait aussi partie du cirque, ce qu’on appelle le talent humain.”

Khuon Det espère que l’infection par le Covid-19 ralentira afin que Phare puisse à nouveau être ouvert aux touristes, sinon, tout événement artistique majeur continuera à être organisé en fonction des circonstances, a-t-il dit.

“S’il y a une opportunité, Phare poursuivra toujours ses activités pour une plus grande reconnaissance sur la scène internationale“, a-t-il déclaré. “Nous nous efforcerons d’organiser davantage d’événements majeurs liés aux arts et à la culture”.

Seules trois autres organisations cambodgiennes ont remporté des prix IBA au cours de ses 19 années d’existence. Il s’agit de Metfone, Wing et Nagaworld. Toutefois, Phare est entré dans l’histoire en étant la première organisation à remporter quatre prix d’or de l’IBA.

Par Teng Yalirozy  – Lepetitjournal.com / Cambodianess.com – 14 septembre 2021

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer