Infos Thailande

La Thaïlande adopte un plan pour attirer un million d’étrangers à “potentiel élevé”

Print Friendly, PDF & Email

La Thaïlande a approuvé mardi une série de mesures destinées à attirer des étrangers à “potentiel élevé”, avec visas longue durée, avantages fiscaux et autres privilèges, alors que son économie souffre.

Le gouvernement thaïlandais a approuvé mardi sur le principe un plan visant à attirer sur cinq an un million d’étrangers à “potentiel élevé” souhaitant résider en Thaïlande sur le long terme.

Ce nouveau plan doit permettre de faire venir en Thaïlande entre 2022 et 2026 un million d’étrangers, a déclaré le porte-parole du gouvernement Thanakorn Wangboonkongchana lors d’un point de presse.

Ceux-ci ont été identifiés en quatre catégories : citoyens du monde fortunés, retraités aisés, actifs souhaitant exercer leur activité depuis la Thaïlande et professionnels hautement qualifiés.

Le plan prévoit notamment des visas de longue durée, la levée de certaines contraintes comme la déclaration de résidence à effectuer tous les 90 jours et autres privilèges. Il devrait y avoir des amendements aux lois et réglementations relatives à la propriété foncière, au travail des étrangers, des exonérations fiscales et d’autres avantages, a déclaré le porte-parole. Les conjoints et les personnes à charge auront également accès aux visas de longue durée.

Pour entrer dans la catégorie des “citoyens du monde fortunés”, il faudra investir au moins 500.000 dollars (USD) dans des obligations du gouvernement thaïlandais, des biens immobiliers thaïlandais ou sous forme d’investissements directs étrangers, ou alors avoir gagné au moins 80.000 USD au cours des deux dernières années et détenir au moins 1 million de dollars d’actifs, détaille le journal Bangkok Post.

Pour être considéré “retraités aisés” il faudra, en plus d’avoir plus de 50 ans, investir au moins 250.000 USD dans des obligations/propriétés du gouvernement thaïlandais et recevoir annuellement au moins 40.000 USD de retraite par an.

Les personnes souhaitant exercer depuis la Thaïlande leur activité professionnelle sise à l’étranger, comme les nomades digitaux, devront avoir gagné au moins 80.000 USD au cours des deux dernières années et détenir des biens de propriété intellectuelle ou une bourse de classe A avec cinq ans de recherche.

Les professionnels hautement qualifiés (ingénieurs, experts, chercheurs, etc.) doivent avoir gagné un minimum de 80.000 USD au cours des deux dernières années, ou être titulaires d’un diplôme d’études supérieures (Master) et avoir une expérience dans un des secteurs d’activité cibles.

Le gouvernement espère par ce plan apporter à l’économie du pays 1.000 milliards de bahts (25,7 milliards d’euros) issus de ces expats haut de gamme, augmenter les investissements de 800 milliards de bahts et les recettes fiscales de 270 milliards de bahts au cours de la période, a-t-il précisé, ajoutant que le plan serait révisé tous les cinq ans.

Lepetitjournal.com avec Reuters – 15 septembre 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer