Infos Thailande

La Thaïlande va mettre en place une taxe touristique l’année prochaine

Print Friendly, PDF & Email

La Thaïlande va mettre en place une taxe touristique de 500 bahts (12,81 euros) pour un “fonds de transformation du tourisme” l’année prochaine.

Le Centre d’administration de la situation économique a approuvé la semaine dernière la création de ce fonds, qui devrait subventionner les projets de transformation du secteur, en mettant l’accent sur un tourisme durable et à forte valeur ajoutée.

Yuthasak Supasorn, gouverneur de l’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT), a déclaré que la collecte des frais de 500 bahts par personne devrait commencer l’année prochaine, avec l’objectif de collecter 5 milliards au cours de la première année, en supposant 10 millions d’arrivées étrangères en 2022.

Le Comité national de la politique touristique a déjà donné son accord pour le lancement du fonds en janvier de cette année, avec une taxe proposée de 300 bahts par personne.

Aller d’un tourisme de masse à un tourisme durable

M. Yuthasak a déclaré que les 200 bahts supplémentaires seront réservés aux projets initiés par le secteur privé, les entreprises communautaires ou les entreprises sociales qui souhaitent transformer leur activité pour répondre à la stratégie du fonds :

Aider le pays à se restructurer du tourisme de masse vers un modèle économique à haute valeur ajoutée ou un modèle économique bio, circulaire et vert ; et un tourisme soucieux de l’environnement.

“Les projets doivent être des co-créations et le gouvernement doit utiliser le fonds pour soutenir des projets qui peuvent créer un impact économique.

La proportion du soutien financier public-privé pourrait être de 50:50, 60:40 ou 70:30, en fonction de l’importance que nous accordons à la réalisation de ces projets”, a-t-il déclaré.

Une assurance pour les touristes

Le fonds est également destiné à budgétiser les projets d’assurance et de développement pour les visiteurs étrangers qui nécessitent des initiatives du gouvernement plutôt que du secteur privé, y compris ceux qui nécessitent des subventions équivalentes de la part des administrations locales, a déclaré M. Yuthasak.

Le ministre thaïlandais du tourisme et des sports, Phiphat Ratchakitprakarn, avait déclaré en janvier dernier que le mérite de la taxe touristique est que les touristes étrangers qui tombent malades ou sont blessés seront pris en charge et recevront des soins médicaux adéquats.

Sur le montant de la taxe, 34 bahts devraient être utilisés pour la couverture d’assurance, avait déclaré M. Phiphat.

La taxe n’est pas destinée à lutter contre l’impact financier de la pandémie

Une fois le concept approuvé, le ministère du Tourisme et des Sports et la TAT seront tenus de discuter avec les autorités concernées de la mise en place du comité du fonds et des mécanismes de financement, comme la manière de collecter les frais auprès des touristes, a-t-il ajouté.

Le comité doit élaborer des critères pour déterminer quels projets peuvent bénéficier d’un soutien financier.

“Le coût supplémentaire n’aura pas d’impact sur les touristes, car nous voulons nous concentrer sur le marché de la qualité”, a déclaré M. Yuthasak.

“Nous espérons que ce fonds soutiendra une refonte du tourisme national en créant des lieux plus sûrs et plus propres.”

Il a ajouté que l’objectif du fonds n’est pas de s’attaquer à l’impact financier de la pandémie, mais plutôt de se concentrer sur la croissance économique locale à long terme.

Toutelathailande.fr avec The Bangkok Post – 4 octobre 2021

La Thaïlande va mettre en place une taxe touristique l’année prochaine
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer