Infos Thailande

La Thaïlande pourrait bientôt supprimer le Pass Thaïlande

Print Friendly, PDF & Email

La semaine prochaine, la Thaïlande envisagera de supprimer le programme Test & Go et le Pass Thaïlande pour aider le secteur du tourisme.

Le ministre du Tourisme et des Sports, Phiphat Ratchakitprakarn, a déclaré mercredi 13 avril que le ministère et l’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) présenteront une proposition d’annulation lors d’une réunion du Centre d’administration de la situation Covid-19 (CCSA) le 22 avril.

S’ils sont approuvés, les changements devraient prendre effet le 1er mai, ce qui signifie que les touristes pourront entrer dans le pays avec des passeports vaccinaux au lieu de devoir attendre 3 à 5 jours pour que leurs documents soient approuvés, comme l’exige le Pass Thaïlande (Thailand Pass), a-t-il dit.

M. Phiphat a déclaré que le ministère estime qu’au moins 10 millions d’arrivées de touristes, et 1 à 1 500 milliards de bahts de revenus touristiques, dépendent des politiques de voyage que chaque pays formulera à ce stade de la pandémie.

“La Thaïlande est prête à accueillir à nouveau les visiteurs étrangers, car notre système de santé publique est correctement équipé”, a-t-il déclaré.

“Toutefois, le nombre de décès causés par le Covid-19 dans le pays suscite des inquiétudes, tandis que le nombre de cas quotidiens d’infection après Songkran sera également pris en compte au début de la réouverture du pays aux touristes”, a ajouté M. Phiphat.

Les restrictions ont été progressivement assouplies depuis novembre afin de revitaliser le secteur du tourisme.

Depuis le 1er avril, le gouvernement a supprimé l’obligation de réaliser un test RT-PCR avant le voyage pour les voyageurs aériens arrivant dans le royaume dans le cadre de ses programmes Test & Go, Bac à sable (Sandbox) et de quarantaine.

Les tests RT-PCR à l’arrivée pour les visiteurs étrangers devraient également être remplacés par des tests antigènes à partir du mois prochain.

Incitation au voyage intérieur

Le gouverneur de la TAT, Yuthasak Supasorn, a déclaré que plus de 100 000 chambres d’hôtel ont été réservées dans le cadre du programme gouvernemental de subventions hôtelières “Nous voyageons ensemble” pendant le Nouvel An thaïlandais, le Songkran, qui se déroule actuellement.

La quatrième phase de ce programme, qui vise à stimuler les voyages à l’intérieur du pays, prendra fin le 31 mai et le gouvernement envisagera de la prolonger si les hôteliers sont d’accord.

Dans le cadre de ce programme, les participants ne paient que 60 % du prix normal des chambres, le gouvernement prenant en charge le reste.

La subvention, initialement plafonnée à 3 000 bahts par nuit pour un maximum de cinq nuits consécutives lors de la première phase, a été étendue à 10 nuits.

La Thaïlande compte sur le secteur touristique pour redresser l’économie

M. Yuthasak a déclaré que plus de 450 000 fêtards de Songkran devraient prendre part aux activités organisées à Bangkok par la TAT et la mairie pour marquer les cinq jours de fête, avec un flux financier estimé à 1,8 milliard de bahts.

Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha a publié sur Facebook que le secteur touristique thaïlandais aidera le pays à opérer un redressement économique cette année.

Il a également écrit que des équipes de production cinématographique de 33 pays sont arrivées en Thaïlande pour réaliser plus de 196 films depuis juillet dernier, générant des revenus de plus de 4,2 milliards de bahts pour le pays.

Toutelathailande.fr avec The Bangkok Post – 14 avril 2022

La Thaïlande pourrait bientôt supprimer le Pass Thaïlande
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer