Infos Thailande

Comment la Thaïlande compte tourner la page du tourisme de masse

Print Friendly, PDF & Email

TROIS QUESTIONS À… – Yuthasak Supasorn, gouverneur de l’Autorité du tourisme de Thaïlande, dresse un bilan de la réouverture touristique et des nouveaux objectifs de la destination.

Comme un retour à la normale au pays du sourire. Près d’un an après avoir timidement rouvert l’île de Phuket aux étrangers avec des conditions d’entrée drastiques, la Thaïlande a mis fin, le 1er juin, aux dernières restrictions à l’entrée pour les voyageurs vaccinés. Seules subsistent encore l’obligation de remplir un formulaire et de souscrire une assurance voyage avec couverture de 10.000 USD.

Très loin de renouer avec ses niveaux de fréquentation d’avant-Covid (40 millions de visiteurs internationaux en 2019), le royaume souhaite à présent tourner la page du tourisme de masse pour développer une offre haut de gamme tournée vers le bien-être, comme l’explique au Figaro Yuthasak Supasorn, gouverneur de l’Autorité du tourisme de Thaïlande.

LE FIGARO VOYAGE. – Quel premier bilan dressez-vous de la réouverture touristique de la Thaïlande ?

Yuthasak SUPASORN. – En juillet 2021, la Thaïlande était l’un des premiers pays d’Asie à accueillir de nouveau les touristes étrangers. Chaque assouplissement dans les conditions d’entrée a entraîné un regain des arrivées. Le pays vient de lever (le 1er juin) l’obligation de test pour les voyageurs vaccinés, à la fois avant le départ et sur place. Les autorités envisagent de supprimer prochainement le formulaire (Thailand Pass) toujours exigé à l’arrivée. Le royaume a enregistré 40 millions d’arrivées en 2019, 6,7 millions en 2020 et seulement 430.000 en 2021. Sur les quatre premiers mois de 2022, le pays a accueilli 1,4 million de visiteurs, ce qui est mieux que nos attentes. Nous visons les 10 millions sur toute l’année.

Les voyageurs français sont-ils de retour ?

Entre janvier et mai 2022, 50.000 Français ont visité la Thaïlande pour des raisons touristiques. Nous espérons en accueillir 300.000 sur l’ensemble de l’année (soit moitié moins qu’en 2019), en particulier en novembre et décembre, début de la haute saison touristique. Après avoir retrouvé la possibilité de voyager en France et en Europe, je suis persuadé que les Français ont plus que jamais envie de renouer avec des destinations plus lointaines.

Avant l’épidémie, la Thaïlande était confrontée au tourisme de masse. Quelle est votre stratégie pour créer un tourisme plus responsable ?

Notre objectif n’est plus de retrouver les records de fréquentation que nous avons connus avant la crise. Sous certains aspects, le «tourisme de masse» a pu écorner l’image de la Thaïlande, c’est pourquoi nous tournons cette page pour nous focaliser sur une montée en gamme de notre offre touristique, basée sur des segments de niche comme le bien-être, le voyage de noces ou les travailleurs nomades. Grâce à ce repositionnement de notre stratégie, nous visons à ce que le secteur contribue à 30 % du PIB de la Thaïlande à l’horizon 2030, contre 18 % avant Covid.

Par Jean-Marc De Jaeger – Le Figaro – 13 juin 2022

Comment la Thaïlande compte tourner la page du tourisme de masse
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer