Infos Thailande

Thaïlande : le Premier ministre survit à une quatrième motion de censure

Print Friendly, PDF & Email

Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-ocha et son gouvernement ont de nouveau survécu à une motion de censure déposée par l’opposition, sur fond de désaccord sur la gestion économique du pays.

C’est la quatrième motion de censure à laquelle survit Prayuth Chan-ocha, affaibli, mais qui semble désormais bien parti pour terminer son mandat initial, qui doit prendre fin avec des élections générales en mars 2023.

Les raisons principales évoquées par l’opposition pour déposer cette motion de censure concerne la gestion économique du pays, qui peine à reprendre son souffle depuis la fin des restrictions sanitaires. Les classes modestes et moyennes restent très affectées par une inflation galopante et une absence de véritable reprise du secteur touristique.

Au cours des questions-réponses, le Premier ministre a admis être le cerveau du coup d’État de 2014, un sujet qui n’avait pas encore été abordé publiquement dans la vie politique thaïlandaise. Avec une opposition de plus en plus articulée et un nouveau gouverneur atypique pour la ville de Bangkok, il semble que, malgré le maintien du gouvernement, un vent de changement puisse souffler sur la Thaïlande à horizon 2023.

Par Carol Isoux – Radio France Internationale – 23 juillet 2022

Thaïlande : le Premier ministre survit à une quatrième motion de censure
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer