Infos Viêt Nam

Em de Kim Thuy : une fresque dure et habitée sur le Vietnam

Print Friendly, PDF & Email

Après « Ru », « Man » et « Vi », c’est « Em », l’attention, la tendresse qui donne sont titre au roman de Kim Thuy. Une fresque dure et passionnée sur le Vietnam.

En pleine guerre du Vietnam, une petite fille métis, fille d’un français et d’une vietnamienne assassinés est miraculeusement sauvée par un aviateur américain. Louis, orphelin métis prend soin d’une petite-fille. L’opération Babylift (1975) rapatrie cette dernière avec tous les enfants nés des Gi’s. Dans le nouveau monde, ils auront des destins un peu meilleurs tout en portant le malheur des ouvriers du caoutchouc de l’Indochine française et la mort atroce de leurs proches et familles lors de la guerre du Vietnam.

Évoquant trois générations de personnages en chapitres courts, Kim Thuy fait le portrait d’un Vietnam dévasté. Son texte fait systématiquement le lien entre ses personnages de fiction et des épisodes historiques comme la photo prise à May Lai ou la visite de Tippi Hedren dans les camps de réfugiés vietnamiens qui a suscité la vocation des nailbars avec ses ongles rouges hitchcockiens. Ces allers-retours permettent une sorte de survol d’une page très noire d’histoire où la colère reste intacte. Passionné et violent.

Em de Kim Thuy, Liana Levi, 160 p., 15 euros. Sortie le 4 mars 2021.

Par Yaël Hirsch – Toute la culture – 28 février 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer