Infos Thailande

Les begpackers, ou voyageurs mendiants, sont de retour en Thaïlande, et cela ne plaît pas à tout le monde

Print Friendly, PDF & Email

Les Thaïlandais se sont déchaînés sur les médias sociaux sur le retour de la tendance tant décriée des begpackers, ces occidentaux qui font la manche pour payer leurs voyages.

Le mot begpacker est la contraction entre beg (mendier en anglais) et backpacker (voyageur routard).

Les photos publiées sur les médias sociaux d’un touriste étranger assis sur la Pattaya Beach Road avec une pancarte proposant de vendre des perles pour payer son tour du monde ont alimenté la controverse sur la tendance pré-covid des voyageurs des pays du premier monde qui voyagent sans avoir les économies nécessaires pour le faire.

Les photos ont été prises le 12 septembre près du centre commercial Mike, le long de la plage de Pattaya.

Elles montrent un étranger aux cheveux longs, assis par terre, proposant des perles à vendre pour 1 baht pièce ainsi que des colliers.

Il avait également des pancartes écrites en thaï et en anglais demandant de l’aide pour payer son voyage autour du monde.

Certains soutiennent que la mendicité est un moyen légitime de voyager, et ne voient aucun mal à ce que quelqu’un demande des dons ou des achats volontaires.

Ils affirment que personne n’est obligé d’acheter quoi que ce soit ou de leur donner de l’argent et qu’un mendiant reste généralement discret.

C’est un argument pour dire que le tourisme ne devrait pas être réservé aux riches.

D’autres s’offusquent fortement qu’un voyageur occidental demande à d’autres personnes de payer pour ses vacances, alors que personne ne devrait voyager sans assurance et sans avoir assez d’argent pour survivre.

Ils s’empressent de souligner qu’il est illégal pour les étrangers de mendier ou de vendre des marchandises sans licence, visa ou permis de travail.

De tous les types de touristes qui ont disparu pendant la pandémie mondiale, le begpacker est surement celui qui manque le moins.

Avec les restrictions de voyage complexes dues au Covid et l’augmentation des prix pour voyager, les begpackers sont devenus rare.

Mais les photos partagées en ligne suggèrent que le retour du tourisme en Thaïlande s’accompagnera inévitablement d’un retour des voyageurs mendiants.

Toutelathailande.fr avec The Thaiger – 18 septembre 2022

Les begpackers, ou voyageurs mendiants, sont de retour en Thaïlande, et cela ne plaît pas à tout le monde
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer