Infos Thailande

Covid-19 : la Thaïlande rouvre ses frontières aux touristes vaccinés à partir du 1er novembre

Print Friendly, PDF & Email

Le royaume, qui cherche à sauver son industrie touristique, va rouvrir ses frontières aux visiteurs étrangers vaccinés à partir du 1er novembre, a annoncé lundi le Premier ministre Prayut Chan-O-Cha.

Elle avait d’abord rouvert Phuket puis mis un coup de frein à la reprise du tourisme. La Thaïlande fait maintenant un geste vers les touristes vaccinés en acceptant des touristes en provenance de dix «pays considérés à faible risque», a précisé Prayut Chan-O-Cha lors d’une allocution télévisuelle, notamment les États-Unis, la Chine, le Royaume-Uni, l’Allemagne et Singapour. Les visiteurs non vaccinés, eux, devront toujours rester en quarantaine pendant 10 jours s’ils arrivent par avion et 14 jours par voie terrestre. Tous devront subir au moins deux tests PCR. Quid des voyageurs français ? Le premier ministre thaïlandais ne s’est pas exprimé pour le moment. La liste sera élargie dans les mois qui viennent à d’autres pays.

L’assouplissement s’applique également au modèle expérimental dit du «bac à sable» mis en place à Phuket, l’île la plus visitée de Thaïlande, qui a été lancé en juillet comme première étape de la relance du tourisme. Les voyageurs vaccinés peuvent se rendre sur l’île sans avoir à se soumettre à une quarantaine stricte à l’hôtel et après 14 jours – ainsi que trois tests PCR négatifs – voyager ailleurs en Thaïlande. Ce séjour obligatoire a été ramené à sept jours le 1er octobre.

Une réouverture en quatre étapes

Dix régions vont adopter le modèle de Phuket le 1er novembre. Il s’agit des régions de Bangkok, Krabi, Phang Nga, Buri Ram, Chiang Mai, Chon Buri, Loei, Phetchaburi, Prachuab Khiri Khan et Ranong.

De leur côté, 20 autres provinces rouvriront au 1er décembre sur le même modèle. Il s’agit d’Ayutthaya, Chiang Rai, Khon Kaen, Lamphun, Mae Hong Son, Nakhon Ratchasima, Nakhon Si Thammarat, Narathiwat, Nong Khai, Pathum Thani, Phatthalung, Phetchabun, Phrae, Rayong, Samut Prakan, Songkhla, Sukhothai, Trang, Trat et Yala.

Le 1er janvier 2022, 13 provinces frontalières rouvriront à leur tour dont Bueng Kan, Chanthaburi, Kanchanaburi, Mukdahan, Nakhon Phanom, Nan, Ratchaburi, Sa Kaeo, Satun, Surin, Tak, Ubon Ratchathani et Udon Thani.

Classée orange par la France

Le royaume cherche à sauver une industrie touristique frappée par la pandémie. Le secteur représentait un cinquième du revenu national de la Thaïlande avant le Covid mais les restrictions sévères imposées aux voyageurs pour lutter contre le virus ont réduit comme peau de chagrin le flot de dizaines de millions de visiteurs étrangers, causant la pire performance économique depuis plus de 20 ans. Mais les conseils aux voyageurs émis par d’autres pays pourraient limiter l’impact de cette réouverture.

La France, elle, classe le royaume en orange. Les Français non vaccinés qui veulent se rendre en Thaïlande doivent justifier d’un motif impérieux. Les vaccinés, eux, ne sont soumis à aucune restriction, si ce n’est celles imposées par le pays et mentionnées plus haut. Le royaume est toujours aux prises avec sa troisième vague épidémique, provoquée par le variant Delta. Il enregistre environ 10.000 nouvelles infections par jour et totalise à ce jour plus de 1,57 million de cas et 16.369 morts.

Le Figaro avec Agence France Presse – 11 octobre 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer