Infos Laos

La dette publique et privée laotienne explose

Print Friendly, PDF & Email

Malgré des signes de reprise économique au début de 2022, le Laos est confronté à des défis accrus liés à la dépréciation de la monnaie et à une inflation élevée, selon la dernière mise à jour économique de la Banque mondiale pour le pays.

Dans un rapport récent, le Lao Economic Monitor note que le kip laotien a perdu 68 % de sa valeur par rapport au dollar américain au cours de l’année écoulée jusqu’en octobre, ce qui a sapé la reprise et alimenté l’inflation, laquelle a à son tour comprimé la consommation et l’investissement privés. Parallèlement, la dette publique et garantie par l’État devrait dépasser 100 % du PIB d’ici la fin de l’année. La Banque mondiale a abaissé ses prévisions de croissance économique pour 2022 à 2,5 %, contre 3,8 % précédemment.

Bien que l’emploi ait augmenté à la mi-2022, les revenus des Laotiens n’ont pas suivi le rythme de l’inflation. En glissement annuel, l’inflation des prix à la consommation avait atteint 37 % en octobre 2022, l’inflation des prix des denrées alimentaires atteignant presque 39 %. Cette situation affecte particulièrement les pauvres des villes, certaines familles étant contraintes de réduire leur consommation de nourriture et de carburant. Dans une enquête de la Banque mondiale, deux tiers des ménages ont déclaré dépenser moins pour la santé et l’éducation, ce qui pourrait nuire au développement humain à long terme.

Cinq réformes essentielles sont proposées :

– Réduire les exonérations fiscales coûteuses afin d’augmenter les recettes publiques et de protéger les dépenses sociales
– Améliorer la gouvernance des investissements publics et publics-privés, ainsi que des entreprises publiques
– Restructurer la dette publique par le biais de négociations en cours
– Renforcer la stabilité du secteur financier grâce à des outils juridiques et réglementaires
– Améliorer l’environnement des affaires et promouvoir les exportations par le biais d’une réforme réglementaire efficace.

Le rapport donne des perspectives à moyen terme qui supposent une reprise progressive, tirée par le tourisme et les exportations, bien que cela dépende du succès des négociations sur la dette avec les créanciers bilatéraux. En outre, les perspectives économiques sont soumises à des risques externes importants, notamment le durcissement des politiques macroéconomiques mondiales et les effets prolongés de la guerre en Ukraine.

Gavroche-thailande.com – 22 novembre 2022

La dette publique et privée laotienne explose
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer