Infos Thailande

Paetongtarn Shinawatra loin devant dans les sondages en Thaïlande

Print Friendly, PDF & Email

La plus jeune fille de l’ancien Premier ministre milliardaire Thaksin Shinawatra reste le premier choix des électeurs thaïlandais pour devenir chef du gouvernement, selon un sondage d’opinion, avec plus du double d’opinons favorables que l’actuel titulaire du poste, Prayuth Chan-O-Cha, son rival le plus proche.

Paetongtarn Shinawatra, 36 ans, dont le père Thaksin et la tante Yingluck ont tous deux dirigé des gouvernements élus renversés par des coups d’État, ressort comme le premier choix pour 34% des personnes interrogées dans une enquête de l’Institut national d’administration du développement (NIDA).

Le soutien à Paetongtarn Shinawatra a fortement augmenté depuis le précédent sondage en septembre qui lui avait donné 21,6% d’opinons favorables, alors qu’une majorité de sondés étaient indécis.

Pour le sondage ce mois-ci, NIDA a interrogé 2.000 personnes en âge de voter, entre le 17 et le 22 décembre.

La Thaïlande doit en principe organiser des élections d’ici mai de l’année prochaine, selon sa commission électorale, mais aucune date n’a encore été fixée.

Mieux connue sous son surnom, “Ung Ing”, Paetongtarn fait partie des cadres du parti Pheu Thai, mais ce dernier ne l’a pas encore désignée comme candidate officielle au poste de Premier ministre.

Le nom de Shinawatra est synonyme depuis 2001 d’énorme succès électoral en Thaïlande, les politiques populistes proposées par Thaksin, Yingluck et leurs alliés ayant séduit à chaque scrutin -même ceux organisés par une junte dans des conditions troubles- une vaste majorité de Thaïlandais des classes laborieuses, principalement dans le Nord et le Nord-Est.

Selon le NIDA, les sondés favorable à Paetongtarn Shinawatra justifient leur choix par les “politiques de son parti et par ce que la famille Shinawatra a réalisé par le passé”.

Prayuth Chan-O-Cha améliore également son score, récoltant 14,05% d’opinons favorables contre 10,1% en septembre, selon le NIDA. L’ancien chef de l’armée est au pouvoir depuis son coup d’Etat mené en 2014 contre le gouvernement dirigé par Yingluck Shinawatra. Il a été reconduit au poste de Premier ministre par une coalition de partis en 2019 à l’issu d’élections critiquées, remportées malgré tout par le Pheu Thai.

Thaksin et Yingluck ont fui tour à tour à l’étranger pour éviter les peines de prison prononcées par la justice sous régime militaire.

Bon troisième dans le sondage, Pita Limjaroenrat, chef du parti d’opposition Move Forward, récolte 13,25% d’opinions favorables.

Les indécis constituent 8,25% des personnes interrogées.

Lepetitjournal.com – 27 décembre 2022

Paetongtarn Shinawatra loin devant dans les sondages en Thaïlande
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer