Infos Thailande

Des experts de la santé en Thaïlande affirment qu’il ne faut pas s’inquiéter du retour des Chinois

Print Friendly, PDF & Email

Des experts de la santé tentent d’apaiser les craintes de ceux qui pensent que de nouvelles souches de coronavirus en Chine pourraient être importées en Thaïlande.

De nombreux pays ont pris des mesures spéciales alors que le monde s’attend au retour des voyageurs chinois, le Maroc a même annoncé qu’ils seraient interdits !

Mais des spécialistes thaïlandais appellent à mettre fin à la peur du Covid, ils affirment que les souches en Chine sont moins inquiétantes que la souche déjà dominante en Thaïlande.

Sur Facebook, Anan Jongkaewwattana, virologue au Centre national de génie génétique et de biotechnologie, a déclaré que la Chine est actuellement touchée par des souches Omicron hautement transmissibles, principalement BA.5.2 et BF.7, qui sont des descendants de la variante BA.5 Omicron.

Ces deux souches sont responsables de plus de la moitié des cas confirmés en Chine, a-t-il indiqué.

La variante Omicron XBB.1.5, hautement transmissible et invasive sur le plan immunitaire, qui devient rapidement dominante aux États-Unis, a également été détectée en Chine, a-t-il ajouté.

 »Il est intéressant de noter que la sous-variante Omicron BA.2.75, qui est maintenant une souche dominante en Thaïlande, n’a pas encore été détectée en Chine.

 »Nous sommes préoccupés par le fait que les souches en Chine puissent être importées en Thaïlande (lorsque le pays rouvrira ses frontières).

« Mais la BA.5.2 en Chine n’est pas une nouveauté en Thaïlande, car nous l’avons déjà connue.

Elle commence déjà à disparaître (car elle est reprise par la BA.2.75) », a-t-il posté.

« La sous-variante BA.2.75 en Thaïlande est plus inquiétante », a-t-il ajouté.

Le Dr Manoon Leechawengwongs, pneumologue à l’hôpital Vichaiyut, a posté sur Facebook que les Thaïlandais ne devraient pas paniquer à l’idée que de nouvelles souches de Covid-19 en Chine soient importées dans le pays lorsque la Chine rouvrira ses frontières.

 »Des mutations du virus peuvent se produire partout dans le monde.

Nous devrions traiter et accueillir les voyageurs chinois comme nos invités de la même manière que nous le faisons pour les visiteurs d’autres pays », a-t-il posté.

Le Comité national des maladies transmissibles a déclaré que le dépistage dans les aéroports ne sera pas nécessaire pour l’instant.

Toutefois, le comité s’attend à ce que les arrivants présentent une preuve de vaccination et une police d’assurance appropriée.

Mais ces documents ne sont plus demandés aux autres voyageurs depuis octobre 2022, donc cela pourrait être considéré comme de la discrimination.

Des responsables du gouvernement vont tenir une réunion le 5 janvier pour savoir si certaines des mesures anti-Covid doivent être remisent en place pour tous les voyageurs.

Toutelathailande.fr avec The Bangkok Post – 3 janvier 2023

Des experts de la santé en Thaïlande affirment qu’il ne faut pas s’inquiéter du retour des Chinois
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer