Infos Laos

Coronavirus Covid-19 : le Laos salué pour sa réaction rapide

Les cas importés restent toutefois une menace

Les organisations internationales de santé ont salué jeudi la réaction rapide du Laos et ses infrastructures domestiques pour contenir le coronavirus, alors que ce pays d’Asie du Sud-Est s’est proclamé exempt du virus au début du mois.

Elles ont cependant ajouté que le Laos, enclavé et qui possède une frontière avec la Chine où une nouvelle vague s’est déclarée, doit rester vigilant.

Le Premier ministre Thongloun Sisoulith avait annoncé le 10 juin que le Laos était exempt du coronavirus Covid-19, après que le dernier des 19 cas recensés se soit rétabli et à la suite de 59 jours sans nouvelle infection. Le pays n’a enregistré aucun décès.

Howard Sobel, représentant intérimaire de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Laos, a publié jeudi une déclaration qui félicite M. Thongloun, la cellule spéciale Covid-19 et le Centre des opérations d’urgence.

Il a également salué « le personnel de santé en première ligne pour ses efforts sans relâche pour améliorer les programmes d’alerte et de détection précoce, assurer le contact tracing et préparer le système sanitaire laotien, les frontières et les centres de quarantaine à réagir au Covid-19 ».

Il a précisé que les cas importés restaient toutefois une menace.

« Les mesures mises en place pour ces premières victoires doivent persister et continuer à être renforcées », explique-t-il.

Le faible nombre de cas au Laos, pays communiste, a suscité un certain scepticisme. Mais un représentant de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix‑Rouge et du Croissant‑Rouge (FICR) au Laos a déclaré qu’il y avait peu de rapports officieux qui faisaient état de malades ou de décès sur les réseaux sociaux et dans les communautés.

« Il s’agit d’un sujet difficile à cacher, alors oui, j’y crois », affirme Ludovic Arnout, coordinateur Asie-Pacifique de la FICR pour l’eau, l’assainissement, la santé et les soins, basé au Laos.

Il a salué la campagne d’information collective du gouvernement qui a permis de toucher des zones reculées.

M. Arnout a également évoqué la mobilisation des Laotiens, qui ont accepté l’annulation du festival annuel de l’eau qui marque le Nouvel An laotien en avril et le port de masques de protection pour prévenir la propagation de la maladie.

« Les masques ont été largement utilisés très tôt », précise-t-il.

Par Jira – Siam Actu – 20 juin 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer