Infos Thailande

Optimiste, la Thaïlande vise 2 fois moins de touristes étrangers qu’en 2020

Print Friendly, PDF & Email

Les autorités thaïlandaises du tourisme du espèrent voir environ trois millions de touristes étrangers cette année, alors que le plan de réouverture aux visiteurs vaccinés laisse perplexe.

L’Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT) qui projetait en avril d’accueillir quatre millions de touristes internationaux sur 2020, a revu son objectif à la baisse de 25%, alors que le pays traverse une épidémie persistante de coronavirus qui est la pire que le pays ait connu, même si son intensité reste encore très loin de ce que certains pays comme la France ont pu connaitre.

Depuis le début de cette troisième poussée épidémique survenue en avril, 1.238 décès ont été attribués au Covid-19 sur environ 157.000 infections au Sars-Cov-2. Mercredi, la Thaïlande a enregistré 35 décès et 2.680 infections au coronavirus.

Le royaume a lancé lundi sa campagne de vaccination de masse, mais à un rythme bien inférieur aux prévisions en raison de problèmes d’approvisionnement. 

Dans ce contexte, les autorités ont malgré tout maintenu leur plan d’assouplissement progressif des conditions d’accès aux touristes internationaux qui doit commencer par un projet pilote appelé “Phuket Sandbox”. Il s’agit de permettre aux touristes étrangers vaccinés de séjourner sur l’île de Phuket sans quarantaine à partir du 1er juillet, puis ensuite dans d’autres provinces.

Au moins neuf autres provinces doivent emboîter le pas de Phuket en octobre, à condition qu’elles atteignent l’objectif de 70% de leur population vaccinée. Un objectif ambitieux alors que le gouvernement a réduit l’approvisionnement pour plusieurs provinces afin d’alimenter Bangkok dans la phase de lancement de la campagne de vaccination de masse.

Conditions changeantes et demande incertaine

Mais de nombreux doutes subsistent tant sur le manque de visibilité du projet -changements de règles incessants-, que sur sa viabilité, compte tenu du nombre d’obligations et de critères restrictifs auxquels seront soumis les touristes dans le cadre de cette réouverture : assurance Covid obligatoire, multiples tests PCR, lieu de résidence agréé, zone de séjour limitée les deux premières semaines, masques sur la plage, etc.

Les compagnies aériennes ne s’y trompent pas. Même si les compagnies du golfe, Qatar et Emirates, ont déjà annoncé leur intention de rouvrir des vols directs vers Phuket, les compagnies de la région sont prudentes.

Nous ne nous précipiterons pas à rouvrir les vols internationaux direct vers Phuket au début de la Sandbox car la demande touristique reste instable, d’autant plus que les touristes vaccinés seront tenus de rester sur l’île pendant 14 jours“, a déclaré au Bangkok Post Tassapon Bijleveld, président exécutif d’Asia Aviation (AAV), principal actionnaire de Thai AirAsia. “La réouverture est nécessaire mais nous devons attendre de voir des règles arrêtées et une demande stable.”

Le gouvernement a encore modifié ces derniers jours les règles d’entrée pour les touristes vaccinés à Phuket, augmentant de 7 à 14 jours la durée minimum requise avant de pouvoir visiter d’autres provinces du pays. Les visiteurs devront également se soumettre non plus à deux mais à trois tests PCR durant leur séjour.

Et au manque de visibilité de la part des autorités s’ajoute en effet le problème de la demande. Comme le souligne ATTA (Association des Agents de voyage en Thailande), citée par le Bangkok Post, la plupart des pays asiatiques sont aux prises avec l’épidémie et ont pour l’heure peu confiance dans le tourisme, et préférent attendre le quatrième trimestre pour envisager des voyages à l’étranger. Le tourisme asiatique représente plus des trois-quarts de la fréquentation étrangère en Thaïlande.

Les meilleurs espoirs sur le dernier trimestre

Là-dessus, d’autres pays pouvant concurrencer l’attractivité du royaume comme les Seychelles ou les Maldives proposent des conditions bien moins contraignantes. L’île indonésienne de Bali doit également rouvrir en juillet, mais les critères et contraintes ne sont pas encore connus.

Avec la Phuket Sandbox, la TAT espère voir entre 100.000 et 130.000 touristes étrangers sur l’île au 3e troisième trimestre, encore très loin des quelque 2,6 millions de visiteurs internationaux que la Perle d’Andaman a accueilli en moyenne par trimestre en 2019.

Toutefois, l’essentiel des trois millions de touristes espérés dans le royaume est attendu pour le dernier trimestre, a déclaré à Reuters Siripakorn Cheawsamoot, vice-gouverneur du TAT, qui vise des recettes estimées entre 240 et 300 milliards de bahts (7,7 à 9,6 milliards de dollars).

La Thaïlande attire généralement trois à quatre millions de touristes étrangers par mois au quatrième trimestre, et “nous n’en espérons qu’un tiers”, a-t-il souligné.

Entre janvier et avril, la Thaïlande a accueilli seulement 28.701 arrivées de visiteurs étrangers. Pour 2022, le TAT table sur 20 millions d’arrivées et 1.300 milliards de bahts de recettes, selon Siripakorn Cheawsamoot. En 2019, les 40 millions de touristes enregistrés avaient dépensé 1.910 milliards de bahts.

Lepetitjournal.com avec Reuters – 10 juin 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer