Infos Thailande

L’économie thaïlandaise à l’arrêt, mais de plus en plus compétitive

Print Friendly, PDF & Email

Dommage pour la Thaïlande qui aurait pu fêter ce nouveau classement si le Forum économique mondial de Davos s’était comme prévu délocalisé au mois d’août à Singapour.

L’événement a au final été annulé, mais son classement des pays les plus compétitifs demeure. Or la Thaïlande est mieux classée…

La Thaïlande a progressé d’une place pour atteindre la 28e position dans le classement mondial de la compétitivité établi cette année par l’International Institute for Management Development (IMD).

Le classement 2021 de l’IMD, qui porte sur 64 pays, est dominé par la Suisse, suivie de la Suède et du Danemark, a indiqué vendredi la Thailand Management Association.

Singapour (5e) a été classée première de l’Asean, devant la Malaisie (25e), la Thaïlande (28e), l’Indonésie (37e) et les Philippines (52e). Singapour a perdu cinq places après avoir été en tête de la liste mondiale l’année dernière.

La Chine a réalisé la plus forte progression en Asie, gagnant quatre places pour atteindre le 16e rang. Les États-Unis restent à la 10e place.

La progression d’une place de la Thaïlande reflète des gains en matière d’emploi et de finances publiques. Toutefois, le royaume a dégringolé dans le sous-classement du commerce international, passant de la 5e place l’an dernier à la 21e.

L’IMD utilise des données officielles et des enquêtes sectorielles pour mesurer la santé économique des pays à l’aide de divers critères, notamment l’innovation, la numérisation, les prestations sociales et la cohésion sociale.

Gavroche-thailande.com – 19 juin 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer