Infos Thailande

Toute la Thaïlande devrait être ouverte au tourisme sans quarantaine en janvier

Print Friendly, PDF & Email

Le ministère du Tourisme souhaite ouvrir toute la Thaïlande sans quarantaine d’ici janvier, mais cette décision dépendra de l’immunité collective nationale.

Une nouvelle annonce de Phiphat Ratchakitprakarn, ministre du tourisme et des sports, qui doit être prise avec du recul, car il avait annoncé la réouverture de Bangkok en octobre lors d’une déclaration le 1er septembre et que quelques jours après, ils font déjà marche arrière.

La réouverture de Bangkok est reportée en novembre

Phiphat a déclaré que la réouverture de Bangkok était prévue en octobre dans le cadre de la deuxième phase pour le pays, mais cette phase a été reportée en novembre, car la majorité des résidents ne recevront pas leur deuxième dose de vaccin avant la fin octobre.

“Le plan pour Bangkok est plus difficile à mettre en œuvre, car il s’agit d’un territoire étendu couvrant des zones qui nécessitent des procédures opérationnelles standard plus élaborées “, a-t-il déclaré.

En attendant, Chiang Mai, Prachuap Khiri Khan (Hua Hin) et Chon Buri (Pattaya) iront de l’avant comme prévu le 1er octobre, ainsi que Phetchaburi, qui n’a pas encore établi ses procédures opérationnelles standard et doit accélérer ce mois-ci, a déclaré M. Phiphat.

Plus de provinces ouvertes en octobre

Lors d’une réunion entre le ministère et l’Autorité du Tourisme de Thaïlande (TAT) vendredi (3 septembre), il a déclaré qu’ils ont convenu d’ajouter certaines provinces à la troisième phase de réouverture dans le cadre du programme d’extension 7+7.

En conséquence, à partir du 15 octobre, les touristes pourront accéder à 25 provinces via le programme de Bac à sable en tant que deuxième destination après avoir passé sept jours dans l’une de ces destinations : Phuket, Koh Samui, Chiang Mai, Chon Buri, Prachuap Khiri Khan et Phetchaburi.

“Nous devons proposer cette liste au Centre d’administration de la situation Covid-19 afin de leur allouer une quantité adéquate de vaccins à temps”, a déclaré M. Phiphat.

Toutefois, si la vaccination n’atteint pas le niveau requis dans certaines zones, il est possible d’isoler certains districts ou d’établir un itinéraire fermé dans les premiers temps, a-t-il précisé.

“Seules les zones sûres pourront être rouvertes aux touristes thaïlandais le 1er novembre, tandis que les touristes internationaux devraient pouvoir entrer sans quarantaine à partir de janvier, et grâce aux bulles de voyage avec les pays voisins à partir du 15 janvier”, a déclaré M. Phiphat.

La condition principale est que la Thaïlande doit atteindre l’immunité collective déterminée par le gouvernement au cours de cette année.

“Comme la Thaïlande enregistre encore des cas quotidiens de plus de 10 000 personnes et a été rétrogradée sur la liste rouge pour certains marchés cibles, le nombre de touristes cette année pourrait ne pas dépasser 300 000”, a-t-il déclaré.

“Cependant, si la Thaïlande peut revenir sur la liste sûre ce mois-ci, il y a des signes prometteurs au dernier trimestre, nous pouvons espérer 1,2 millions de voyageurs.”

Le gouverneur de la TAT, Yuthasak Supasorn, a déclaré que les zones dont la réouverture est prévue en octobre préparent des procédures opérationnelles standard pour l’entrée dans le cadre d’une approche sans quarantaine, comme cela est le cas dans le Bac à sable de Phuket.

Toutelathailande.fr avec The Bangkok Post – 6 septembre 2021

Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer