Infos Thailande

La Thaïlande libère un deuxième militant pro-démocratie en quelques jours

Print Friendly, PDF & Email

Anon Numpa, importante figure du mouvement pro-démocratie en Thaïlande et inculpé d’insulte à la monarchie, a été libéré lundi 28 février après avoir passé plus de 200 jours en détention.

Jeudi dernier, un autre dirigeant de la contestation, l’étudiant Parit Chiwarak, plus connu sous le surnom de «Pingouin» et qui fait face à 23 accusations de lèse-majesté, avait lui aussi été libéré sous caution après presque 200 jours en prison. Vêtu d’une chemise blanche et d’un pantalon noir, Anon, avocat de 37 ans, a été accueilli par une foule de sympathisants devant la prison de Remand à Bangkok après qu’un tribunal de la capitale thaïlandaise lui a accordé la libération sous caution. «Tant que le pays ne sera pas démocratique, les prisons seront la maison des militants», a déclaré Anon aux journalistes à l’extérieur de la prison.

Il a indiqué qu’il respecterait les conditions de la libération sous caution fixées par le tribunal, mais n’a pas exclu de prononcer des discours lors de futurs rassemblements. Ses partisans scandaient son nom et portaient des pancartes demandant: «Libérez nos amis». Sur les selfies pris avec ses partisans, il effectue le salut à trois doigts adopté par les manifestants pro-démocratie.

Les manifestations organisées par les étudiants en 2020 pour demander la démission du premier ministre Prayut Chan-O-Cha et lancer des appels sans précédent à la réforme de la monarchie en Thaïlande, un sujet tabou, ont attiré des dizaines de milliers de personnes à leur apogée. Le mouvement a faibli depuis en raison de la pandémie de coronavirus et de l’arrestation par les autorités de la plupart de ses principaux dirigeants. Près de 160 militants, dont 13 mineurs, ont été inculpés en vertu des sévères lois thaïlandaises sur la diffamation royale qui prévoient une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 15 ans par chef d’accusation.

Le Figaro avec Agence France Presse – 28 février 2022

La Thaïlande libère un deuxième militant pro-démocratie en quelques jours
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer