Infos Thailande

La Thaïlande veut faire voler ses avions avec de l’huile de cuisson usagée

Print Friendly, PDF & Email

Afin de bénéficier de carburant moins cher, la Thaïlande veut collecter l’huile de cuisson usagée de la population et la transformer en carburant Biojet pour faire voler ses avions.

Les futurs voyageurs en Thaïlande voleront dans des avions qui utiliseront l’huile de cuisson de la délicieuse cuisine thaïlandaise.

Le projet bénéficie déjà d’un investissement de 10 milliards de bahts, selon la compagnie pétrolière Bangchak Corporation Plc (BCP).

Le 31 août 2022, les responsables de trois entreprises, BCP, BBGI Plc et Thanachok Oil Light, ont cosigné les documents nécessaires à la réalisation de leur rêve de carburant d’aviation durable (Sustainable Aviation Fuel : SAF).

La BCP détiendra 51 % des parts de l’entreprise, Thanachok Oil Light 29 % et BBGI 20 %.

Pour que l’entreprise soit couronnée de succès, elle aura besoin de l’huile de cuisson usagée de la population thaïlandaise.

Le public sera invité à apporter son huile de cuisson usagée à 2 000 endroits dans le pays, où il pourra la vendre à Bangchak ou l’échanger contre de nouvelles bouteilles d’huile.

L’huile de cuisson usagée sera également collectée auprès de l’industrie alimentaire thaïlandaise, notamment auprès des nombreux fast-foods du royaume.

L’industrie alimentaire produit environ 17 millions de litres d’huile de cuisson usagée chaque mois, ce qui est suffisant pour produire 1 000 litres de carburant bio-jet par jour.

Si tout se passe comme prévu, le produit pourrait être disponible à la vente dès le quatrième trimestre 2024.

Le projet, le premier de ce type en Thaïlande, bénéficiera d’un investissement initial de huit à dix milliards de bahts, a déclaré le directeur général et président de BCP, Chaiwat Kovavisarat.

Chaiwat a déclaré que la BCP travaille avec des entreprises italiennes pour développer la technologie permettant de convertir l’huile de cuisson usagée en carburéacteur.

Chaiwat a déclaré que Bangchak a déjà une longueur d’avance…

“Pour ce projet, BCP a l’avantage de disposer d’hydrogène, qui est une substance obtenue lors du processus de distillation.

L’hydrogène peut être utilisé pour purifier l’huile végétale usagée et la transformer en carburant “Biojet”.

Cela rend le projet plus économique, car nous ne partons pas de zéro.”

Selon M. Chaiwat, la demande mondiale de carburant d’aviation durable est en augmentation…

“Si une compagnie aérienne n’utilise pas le carburant Biojet, elle devra acheter des “crédits carbone”, qui coûtent 3 000 fois plus cher.

L’UE va accélérer l’utilisation du biojet en augmentant la taxe carbone de 80-100 euros par tonne à 200 euros par tonne.

D’ici à 2030, la demande aura considérablement augmenté.”

En avril, un Airbus A380 a volé pendant trois heures avec un moteur entièrement alimenté par du carburant d’aviation durable fabriqué à partir d’huile de cuisson usagée et d’autres graisses.

Toutelathailande.fr avec The Thaiger – 2 septembre 2022

La Thaïlande veut faire voler ses avions avec de l’huile de cuisson usagée
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer