Infos Thailande

Les étrangers pris au piège en Thaïlande

Des heures d’attente debout pour tenter de renouveler leur visa : c’est ce qui attend la plupart des étrangers retenus en Thaïlande.

Bloqués en Thaïlande par les restrictions de voyage imposées pour contrer la propagation du Covid-19, de nombreux touristes et résidents semi permanent se retrouvent dans l’impossibilité de renouveler leur visa.

Depuis quelques jours le centre de l’immigration à Chaeng Wattana au nord de Bangkok est assailli d’étrangers qui tentent désespérément de prolonger leur visa en raison des restrictions de voyage en vigueur à la suite de l’épidémie de COVID-19.

Des scènes chaotiques ont également été décrites dans d’autres bureaux de l’immigration comme celui de Phuket.

Le bureau d’Immigration, situé au Government Complex de Chaeng Wattana à Bangkok, est bien connu pour ses longues files d’attente : les étrangers étant souvent obligés d’attendre des heures pour renouveler leur visa, informer l’immigration d’un changement d’adresse ou effectuer un rapport de situation s’ils restent en Thaïlande plus de 90 jours consécutifs.

Pour ceux qui doivent prolonger leur visa au delà de la durée autorisée, l’ambassade France peut leur fournir une attestation à présenter aux services de l’immigration lors de la demande de renouvellement.

A ceci s’ajoutent aujourd’hui de nombreux touristes qui se retrouvent bloqués malgré eux car leur vol a été annulé par une des nombreuses compagnies ariennes qui ont cessé de desservir la Thaïlande.

L’impossible « visa run »

Ensuite de nombreux résidents semi permanents, ou touristes de longue durée, séjournent en Thaïlande en sortant régulièrement de Thaïlande (en général vers le Laos, le Cambodge ou la Malaisie) pour enchaîner les visa de tourisme ou les exemptions de visa (visa run).

Mais en ce moment cette alternative n’est plus possible car les frontières avec les pays voisins de la Thaïlande sont fermées.

Il ne reste que la solution des longues files d’attente dans un bureau de l’immigration pris d’assaut par des étrangers en perdition.

Actuellement le dépassement de visa est sanctionné d’une amende de 500 bahts par jour, avec un maximum de 20.000 bahts, mais d’autres sanctions peuvent être prises comme une interdiction temporaire de revenir en Thaïlande.

Ensuite de nombreux résidents semi permanents, ou touristes de longue durée, séjournent en Thaïlande en sortant régulièrement de Thaïlande (en général vers le Laos, le Cambodge ou la Malaisie) pour enchaîner les visa de tourisme ou les exemptions de visa (visa run).

Mais en ce moment cette alternative n’est plus possible car les frontières avec les pays voisins de la Thaïlande sont fermées.

Il ne reste que la solution des longues files d’attente dans un bureau de l’immigration pris d’assaut par des étrangers en perdition.

Thailande-fr.com – 25 mars 2020

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer