Infos Cambodge

Hun Sen explique les nouvelles mesures anti covid

Print Friendly, PDF & Email

C’est dans un contexte tendu, que le Premier ministre a pris la parole jeudi. En effet, ce jour même, le ministère de la Santé déplorait 999 nouvelles infections et 26 décès. La veille, Or Vandine, porte-parole du ministère de la Santé avait déclaré que le Cambodge était sur le point de franchir la ligne rouge qui le séparait d’un nouveau confinement.

Réduire le taux de Mortalité

Le taux de létalité est d’ailleurs un point de préoccupation pour le Premier ministre. Aujourd’hui sur 52.350 patients 660 avaient trouvé la mort. Ce taux est donc de 1,27 %. Il est d’ailleurs en constante progression puisqu’il n’était que de 1% il y a un mois .

Hun Sen a indiqué que Singapour comptait plus de cas confirmés de COVID  que le Cambodge, mais avec un taux de mortalité beaucoup plus faible.

« Singapour peut le faire. Singapour compte plus de 62.000 cas confirmés, mais il n’y a que 36 décès, donc le Cambodge doit travailler davantage pour réduire les cas de décès dans le pays », a-t-il dit.

Pour réduire le taux de létalité, le Cambodge se prépare à la réforme de ses compétences dans le secteur de la santé publique.

A-t-il poursuivi

Les entreprises incitées à pratiquer des tests

Les entreprises privées seront autorisées à effectuer des tests rapides sur leur personnel, a expliqué le Premier ministre

« Plus la détection du COVID-19 est rapide, plus la prévention de la propagation de ce virus est rapide et efficace »

, a-t-il déclaré.

Il a indiqué que le Cambodge possède au total environ 1,4 million de kits de test rapide en stock  et qu’un autre million arrivera au pays bientôt. Les entreprises privées peuvent donc commander les kits pour tester leur personnel.

La vaccination au Cambodge

Le Premier ministre du Royaume du Cambodge a annoncé que la Chine resterait le fournisseur en vaccins le plus important du Cambodge.

« Peu importe ce que les autres disent, s’il n’y avait pas de vaccin en provenance de Chine, jusqu’à présent, le Cambodge ne pourrait vacciner qu’environ 160.000 personnes », a-t-il souligné.

324 000 doses de Covishield, version fabriquée en Inde de l’AstraZeneca, ont été livrées dans le cadre de système COVAX alors que le Cambodge en avait commandé un million.

En tout, le Royaume a jusqu’à présent obtenu plus de 11 millions de doses de vaccin par le biais d’achats et de dons, et quelque 4,2 millions de personnes, soit 42 %, ont été vaccinées jusqu’hier, a-t-il fait savoir.

D’après lui, 5 millions de doses supplémentaires des vaccins Sinopharm et Sinovac arriveront à Phnom Penh ce mois-ci et 4 millions d’autres en août.

Ainsi, à la vitesse actuelle de la campagne de vaccination, le Cambodge pourrait atteindre son objectif de vacciner 10 millions d’adultes vers novembre prochain.

Le Cambodge a dépensé environ 170 millions de dollars américains pour acheter des vaccins COVID-19,

Une quarantaine de 21 jours pour les porteurs de la variante Delta

La période de quarantaine pour les porteurs de la variante Delta est prolongée à 21 jours pour les variantes Delta et Delta Plus.

Le chef du gouvernement royal a également ordonné un traitement séparé pour les patients détectés avec des variantes Delta ou Delta Plus.

“Les nouvelles variantes ont été trouvées au Cambodge et dans ses pays voisins”, a-t-il dit.

Encourager les autorités compétentes à resserrer les entrées et les sorties aux frontières, tant terrestres et maritimes qu’aériennes, à effectuer des tests rapides à la frontière et à renforcer la quarantaine, en particulier dans les provinces limitrophes de la Thaïlande.

Un lot de mesures d’aides aux entreprises

Le chef du gouvernement cambodgien a aussi annoncé des mesures supplémentaires, pour faire face aux impacts du COVID-19 sur la santé et les secteurs économiques clés.

Hier, le chef du gouvernement cambodgien a annoncé un lot de mesures supplémentaires appelées le ‘9ème Round’, pour contrôler la transmission et répondre aux impacts du COVID-19 menaçant la santé publique et les secteurs économiques clés.

Outre la poursuite des mesures prises lors des rounds antérieurs, le gouvernement prévoit également des aides aux secteurs de l’aviation, des transports et de la logistique, comme l’exonération de l’impôt minimum pendant encore trois mois (juillet à septembre 2021) et de la redevance douanière pour 2021 et 2022.

Selon le communiqué de l’AKP, les secteurs les plus durement touchés sont : la confection et le textile, l’aviation et le tourisme (y compris l’hôtellerie et la restauration).

Lepetitjournal.com – 2 juillet 2021

Hun Sen explique les nouvelles mesures anti covid
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer