Infos Cambodge

Le Covid a coûté 1.62 milliard de dollars à l’État cambodgien

Print Friendly, PDF & Email

Selon Vongsey Visoth, secrétaire d’État au ministère de l’Économie et des Finances, le gouvernement a dépensé 1.62 milliard de dollars pour gérer l’impact de la pandémie de COVID-19 sur les secteurs clés de l’économie.

Il a déclaré:

Le gouvernement est prêt à dépenser 500 millions de dollars supplémentaires pour stimuler la croissance économique pour 2022. 

S’exprimant lors d’une conférence sur la loi de la gestion du budget national le 18 février, Visoth a déclaré que le gouvernement a dépensé 246 millions de dollars en 2020 et 1.38 milliard de dollars en 2021 pour contrer la pandémie de COVID-19. Un autre milliard de dollars devrait être dépensé pour soutenir les plus pauvres et les plus vulnérables en 2022. 

Le secrétaire d’Etat a également noté que davantage de dépenses seront consacrées aux soins de santé, de vaccins et d’allocations de chômage dans le secteur du tourisme. Il a énoncé :

“C’est un problématique que nous avons déjà traitée avec succès auparavant et que nous nous efforcerons de résoudre. Notre croissance économique reprend, la situation sociale et macroéconomique est bonne, et notre pauvreté n’est pas si grande par rapport à certains pays”

Pour 2022, selon la lui, outre la lutte contre la COVID-19, entre 40 et 50 millions de dollars seront consacrés par le gouvernement aux activités liées à l’ASEAN et une dépense supplémentaire de 70 millions de dollars a été affectée aux élections communales prévues en juin 2022.

Le gouvernement cambodgien cherche à faire des économies

Pour couvrir ces coûts, Vongsey Visoth a également dit que le gouvernement cherche à resserrer les dépenses et à réduire les investissements inutiles, mais il n’a pas donné de détail sur les domaines spécifiques où des coupes pourraient, devraient ou seraient effectuées.

Maintenant, le problème est que nous devons dépenser une énorme quantité d’argent et que nos revenus sont faible. L’État doit donc faire des économies. 

Il a également souligné que le Cambodge avait budgétisé 1 milliard de dollars pour la lutte contre le COVID-19 en 2020 et n’en avait dépensé finalement que 246 millions.  Ensuite, en 2021, 800 millions avaient été prévus pour la crise COVID mais plus de 1,38 milliard de dollars ont été réellement dépensés.

M.Visoth a déclaré qu’entre ces coûts imprévus et les 500 millions de dollars supplémentaires économisés pour lutter contre la COVID-19 cette année, les 3.5 milliards que le Cambodge avait mis de côté pour faire face aux crises commencent à s’épuiser. Cependant, Visoth se dit optimiste car le Cambodge n’a pas eu à augmenter la dette nationale pour lutter contre la pandémie.

Les emprunts du Cambodge pendant le COVID n’ont pas augmentés. Nous avons puisé dans nos nos économies pour compléter les dépenses, donc la dette du Cambodge est resté correcte. 

2,2% de croissance prévue cette année au Cambodge

Selon un rapport de la Banque mondiale du 9 décembre 2021, le PIB réel du Cambodge devrait subir une croissance de 2,2 % cette année, freinée par la faible croissance des services, notamment du tourisme, de la construction et de l’immobilier. En revanche, d’autres moteurs de croissance traditionnels, comme les industries de fabrication de vêtements, d’articles de voyage, de chaussures et de vélos, ainsi que l’agriculture, soutiennent la reprise économique.

L’UNICEF, qui a réalisé une évaluation de l’impact socio-économique de la pandémie au Cambodge en juillet 2021, a également indiqué que l’impact sur les secteurs du tourisme, de l’habillement et de la construction avait été grave. En effet, une réduction s’est fait sentir au niveau de la productivité et des opportunités d’emploi, créées en raison d’une diminution globale de la demande.

En 2020, on estime que l’économie s’est contractée de 3,1 %, après une croissance moyenne de 7 % par an de 2010 à 2019.

Les impacts sur l’emploi, ainsi que sur les revenus salariaux et non salariaux des ménages ont été nettement plus importants que ce que les tendances macroéconomiques laissaient supposer, écrit l’UNICEF.

Le système éducatif a été fortement touché, notamment pour les plus jeunes, car les universités, les écoles et les établissements préscolaires ont dû fermer leurs portes pendant une grande partie de l’année 2020, puis en 2021 et maintenant en 2022.

Par Ou Sokmean & Sam Sopich – Lepetitjournal.com / Cambodianess – 24 Février 2022

Le Covid a coûté 1.62 milliard de dollars à l’État cambodgien
Translate / Dịch

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant juste d'optimiser techniquement votre navigation. Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser techniquement votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer