Infos Thailande

Non, les passeports vaccinaux ne sont pas encore le sésame anti-quarantaine

Print Friendly, PDF & Email

La complexité de la situation sanitaire oblige à la prudence. Nous avons, dans les colonnes de Gavroche, logiquement fait part des réflexions en cours du coté de l’Office du Tourisme thaïlandais pour dispenser de quarantaine les touristes munis de passeports vaccinaux anti Covid-19, si ceux ci sont mis en place prochainement. Le ministre thaïlandais du Tourisme espère voir cette mesure approuvée d’ici avril ou mai. Mais rien n’est sûr…

Une fois en place, la dispense de quarantaine pour les personnes vaccinées pourrait entraîner une reprise pour la Thaïlande du tourisme international avec l’objectif d’atteindre 5 à 10 millions de personnes d’ici la fin de l’année. 

Cela dit, accepter des touristes qui ont été vaccinés est une question complexe. L’obtention d’une preuve fiable d’immunité des voyageurs ayant reçu les vaccins requis contre la Covid-19 est l’enjeu principal pour approuver cette mesure. Les experts en santé publique sont aussi préoccupés par le fait que les personnes vaccinées peuvent encore propager le virus.

Un passeport vaccinal international

L’usage d’un certificat de vaccination international existe déjà et est exigé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’entrée dans plusieurs pays d’Afrique. Il s’agit du « Carnet jaune » valable 10 ans, document délivré lors de la vaccination contre la fièvre jaune. Près de 200 pays ont ratifié ce règlement sanitaire.

A propos de la Covid-19 Israël a pris les devants avec la décision de délivrer un « carnet vert » confirmant la vaccination contre le coronavirus deux semaines après l’injection de la deuxième dose.

La mise en œuvre

Un tel passeport reviendrait à rendre obligatoire la vaccination pour les tous les voyageurs et discriminerait ceux qui s’opposent à la vaccination. La France par exemple ne semble pas favorable à l’heure actuelle à cette option à contrario de plusieurs autres pays européens comme la Belgique, l’Espagne et la Grèce.

Si la certification vaccinale est la solution, il vaudrait mieux s’associer aux efforts internationaux pour introduire un seul certificat de vaccination ou passeport reconnaissable accepté par les pays membres de l’Organisation mondiale de la santé. Le mode de certification digital (application) ou matériel (impression) nécessiteront une fiabilité importante pour construire la confiance et il faudrait certainement un modèle unique reconnu et approuvé au niveau international, tout comme nos passeports.

Il y a déjà des fraudeurs dans le monde qui impriment des certificats d’entrée, des lettres aptes à voler et même de faux résultats de tests PCR qui semblent authentiques. À Londres, des faux certificats sont vendus en toute impunité aux entrées des terminaux d’Heathrow, selon un récent rapport de la BBC.

Combien de temps faudra-t-il aux gouvernements pour accepter que les voyageurs vaccinés puissent traverser les frontières sans quarantaine ? Combien de temps faudra-t-il pour mettre en place des certificats vaccinaux conformes à un modèle reconnu pour démontrer leur authenticité ?

Voyager en Thaïlande en avril

Les experts en santé publique sont préoccupés par le fait que les personnes vaccinées peuvent encore propager le virus. Si le Ministre thaïlandais du tourisme réussit, les chances que les pays disposent de certificats et d’un nombre suffisant de citoyens vaccinés prêts à voyager d’ici avril sont minces.

Gavroche-thailande.com – 3 février 2021

Non, les passeports vaccinaux ne sont pas encore le sésame anti-quarantaine
Translate / Dịch

En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies). Plus d’informations

En poursuivant la visite de ce site, vous acceptez l’utilisation de traceurs (cookies) vous permettant d'optimiser votre navigation. Aucune information sur votre utilisation de ce site ne sera partagée auprès de quelconques médias sociaux, de sociétés commerciales ou d'agences de publicité et d'analyse. Cliquer sur le bouton "Accepter", équivaut à votre consentement.

Fermer